Sport

Le premier entraîneur d’Ons Jabeur « pas surpris de sa réussite »

Bien avant de briller sur la terre-battue de Roland-Garros lors des internationaux de France, Ons Jabeur a échangé ses premières balles sur les terrains du Tennis Club de Sousse. Nabil Mlika, son premier entraîneur se souvient d’une gamine douée et ambitieuse.

Nabil Mlika, quels souvenirs gardez-vous du passage au club d’Ons Jabeur ?

« Quand elle était jeune, on espérait qu’elle réussisse bien sûr parce qu’elle était exceptionnelle. Il faut le dire ! Mais comme on ne pouvait pas encore imaginer son parcours, il y avait aussi quelques doutes. Ils ont vite été levés car Ons a un potentiel énorme par rapport aux autres. Elle aime les défis et se surpasser pour atteindre ses objectifs. »

Quelles sont ses principales qualités ?

« Sa capacité à relever les défis encore une fois. Elle essaye d’improviser beaucoup et elle ne se laisse jamais abattre. Elle cherche toujours des solutions; c’est ce qui la rend plus acharnée. « 

Pensiez-vous q’elle puisse réaliser un tel parcours à Roland-Garros même si elle avait déjà remporté l’épreuve junior en 2012 ?

« J’ai encore en mémoire une anecdote : lorsqu’elle avait 10 ans. A l’époque, elle avait promis à sa maman qu’un jour elle l’emmènerait boire un café à Roland Garros. Je prenais ça comme une plaisanterie. Mais apparemment, elle était très sérieuse. Elle a tenu sa promesse, c’est magique. »

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page