Actualités

Le prédicateur Shepherd Bushiri, libéré

Le prêcheur millionnaire malawien Shepherd Bushiri, recherché par l’Afrique du Sud pour fraude, a été libéré jeudi par un tribunal de son pays natal.

Arrêtés la veille au Malawi sur la base d’un mandat international, Bushiri et sa femme Mary ont été libérés au motif que le mandat d’arrêt n’avait pas été transmis par le ministère compétent, a ordonné un tribunal de la capitale Lilongwe, après qu’ils se soient rendus à la police.

Le magistrat en chef Viva Nyimba a déclaré leur arrestation illégale au motif que le mandat n’avait pas été transmis par le ministère compétent, a déclaré l’avocat du couple.

Shepherd Bushiri, s’est exprimé lors de sa sortie, il a déclaré que sa vie était en danger en Afrique du Sud :

« Je suis venu ici pour chercher l’aide constitutionnelle qui protège les citoyens. Ma vie était en danger en Afrique du Sud. J’ai ouvert des dossiers contre des personnes dans ce pays, les policiers qui m’arrêtaient. Beaucoup de menaces de mort, j’ai survécu à beaucoup de tentatives de meurtre et aussi d’extorsion. Il est tellement décevant que le gouvernement sud-africain ne fasse aucun commentaire sur ces personnes contre lesquelles j’ai ouvert des dossiers ».

Le prophète autoproclamé de 37 ans est connu pour ses « miracles » et son style de vie opulent.

Avec sa femme, il est accusé de vol, de fraude et de blanchiment d’argent pour plus de 100 millions de rands (6,5 millions de dollars / 5,5 millions d’euros) en Afrique du Sud, où ils ont vécu ces dernières années.

Le couple n’a pas payé sa caution la semaine dernière et s’est rendu au Malawi en violation des conditions strictes de mise en liberté sous caution imposées par l’Afrique du Sud.

Pour ne pas avoir comparu devant un tribunal sud-africain jeudi, un magistrat a ordonné la confiscation de leur maison de luxe de 5,5 millions de rands, située dans un domaine fermé près de Pretoria.

L’Afrique du Sud a émis un mandat d’arrêt contre le couple cette semaine, car elle cherche également à les extrader du Malawi.

Bushiri aurait fait fortune grâce aux dons des fidèles de son église de Pretoria.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page