Sport

‘Le père de Kylian Mbappe souhaitait qu’il joue pour le Cameroun’

Le technicien portugais s’est confié sur ce sujet le 29 janvier 2021. C’était chez nos confrères français de 90 min.
Antonio Conceiçao ne reste jamais à un seul endroit bien longtemps. Même si depuis le mois de novembre 2020 il n’a pas disputé le moindre match en raison de l’arrêt des dates FIFA pour le compte de l’année écoulée, le technicien portugais est constamment sur le terrain pour apprécier les performances de certains joueurs qui ont des prédispositions et le talent nécessaire pour intégrer l’équipe nationale senior.

On l’a aperçu le 25 janvier dernier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, où il a assisté à la deuxième sortie des Lions A’ face au Burkina Faso, dans le cadre du Championnat d’Afrique des Nations qui se déroule actuellement au Cameroun. Dans la foulée, il s’est également rendu au Centre d’Excellence de la CAF de Mbankomo, pour assister à une séance d’entrainement des Lions U20 qui se préparent pour la Coupe d’Afrique des Nations de leur catégorie.

Ce travail de prospection il le fait également en Europe, où lui et ses collaborateurs essaient d’attirer des binationaux encore réticents dans la tanière. C’est lors de ses multiples voyages qu’il a croisé Wilfried Mbappe, le père du champion du monde français Kylian Mbappe, qui lui a confié qu’il aurait aimé que son fils joue pour le Cameroun.

«Il y a beaucoup de potentiels chez les joueurs camerounais. Le père de Kylian Mbappe souhaitait qu’il joue avec les Lions Indomptables», a-t-il confié à nos confrères français de 90 min, avant de poursuivre en précisant que, «il y a également le cas de Youssoufa Moukoko. Il est né au Cameroun, mais il a décidé de jouer avec l’Allemagne. Cela démontre bien tout le potentiel chez les talents camerounais. Il y a beaucoup de joueurs qui rejoignent l’Europe, durant l’adolescence, avec leurs parents. Et c’est très difficile de les faire revenir au Cameroun. Le projet de création d’une équipe U23 donnerait une place, pour ces joueurs, de s’exprimer. Et surtout d’éviter de les voir partir pour d’autres sélections. Le problème c’est que les sélections jeunes européennes ont beaucoup de compétitions durant la saison, avec les matches amicaux…. Et cette donnée sera toujours un avantage face aux sélections africaines».

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page