Actualités

Le pangolin, l’animal le plus braconné au monde

En Afrique du sud, une clinique sauve les pangolins des trafics illégaux.

Le pangolin, l’animal le plus braconné au monde, est un mammifère très peu connu du grand public.

A Johannesburg, un groupe de travail composé de vétérinaires et d’experts de la faune – réhabilite les pangolins sauvés des braconniers.

Il travaille aussi main dans la main avec la police pour identifier et attraper les trafiquants, souvent dans le cadre d’opérations d’infiltration.

Selon le Professeur Raymond Jansen, le président du groupe de travail sur le pangolin africain,

« la majorité des échanges commerciaux quittant l’Afrique sont des pangolins morts sous forme d’écailles perdues dans de grands sacs. Mais en Afrique australe, ils sont souvent apportés à un acheteur consentant, quelqu’un perçu comme un individu riche où ils demandent de grandes quantités d’argent pour un pangolin vivant ».

De la taille d’un chat domestique, ce mammifère est le seul à posséder des écailles.

Elles sont d’ailleurs très recherchées en Asie pour les médecines traditionnelles.

Une fois sauvée des griffes de trafiquants, les pangolins sont soignés et nourris par des volontaires.

Le groupe de travail sur les pangolins africains en Afrique du Sud prend soin de ces animaux sauvés des braconniers depuis près d’une décennie.

Les pangolins passent dans un programme de libération et de réhabilitation avant d’être lentement réintroduits dans la nature.

Le groupe assure un suivi des progrès pendant une période pouvant aller jusqu’à un an ».

Le mois dernier, deux hommes ont été arrêtés dans un parking en sous-sol de Pretoria alors qu’ils essayaient de vendre un pangolin pour 20 000 dollars.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page