Actualités

Le gouvernement sud soudanais et le NAS signent un cessez le feu

Le gouvernement sud-soudanais et les rebelles du Front National du Salut (le NAS) s’entendent sur un cessez-le-feu.

La signature de cet accord a eu lieu à Rome ce mercredi après des pourparlers sous l’égide de la Communauté catholique de Sant-Egidio. en présence du représentant du gouvernement sud-soudanais Barnaba Marial Benjamin, et le dirigeant du NAS, l’ancien général Thomas Cirillo Swaka.

Un pas de plus pour mettre fin à un conflit qui a fait plus de 380 000 morts depuis 2013.

« Quels ont été les résultats de cette réunion ? C’est l’engagement des parties au cessez-le-feu et, surtout, la décision d’organiser une réunion entre les militaires des deux parties pour s’assurer que l’opposition est incluse dans le mécanisme de contrôle des violations du cessez-le-feu », a déclaré Paolo Impagliazzo, secrétaire général de Sant’Egidio.

Le Soudan du Sud est le théâtre de combats entre l’armée et le NAS depuis 2013. Le pays a sombré dans la guerre civile en décembre 2013 lorsque le président sud-soudanais Salva Kiir, a accusé Riek Machar, son ancien vice-président de fomenter un coup d’État.

Le groupe rebelle avait refusé de signer le traité de paix de septembre 2018 qui a mené à la formation d’un gouvernement d’unité nationale en mars dernier.

Conclu sans la participation de tous les groupes rebelles, cet accord avait entraîné une forte décrue des affrontements sans pour autant y mettre fin.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page