Economie

Le boom énergétique ivoirien [Business Africa]

Cette semaine, Business Africa se consacre entièrement aux secteurs de l’énergie et de la banque en Côte d’Ivoire. Dans ce pays d’Afrique de l’ouest plusieurs banques dont Standard Chartered et la banque nationale d’investissement ont décidé d’opter pour la digitalisation.

Pour atteindre sa révolution énergétique, la Côte d’Ivoire a fait le choix de la privatisation de ce secteur en 1993. Plus de 25 ans après, le pays possède l’une des meilleures capacités de production en Afrique et ambitionne de couvrir 99% de sa population d’ici 2035 et de produire 42% d’énergie renouvelable.Monsieur Ahmadou Bakayoko, Directeur général de la Compagnie ivoirienne d’électricité a répondu aux questions de la journaliste Ruth Lago.

Comment est-ce que la Côte d’Ivoire a-t-elle pu réaliser ce bond énergétique passant de 34% à 94% de couverture du territoire national : _ces 10 dernières années à mon sens, il faut comprendre cette performance avec deux raisons principales la première c’est que nous avons un cadre institutionnel avec une répartition des acteurs qui est plutôt équilibrée entre une société d’État qui s’appelle Côte d’Ivoire énergie qui est en charge de l’investissement dans le réseau et une place importante qui est accordée au secteur privé avec la compagnie ivoirienne d’électricité en en charge de l’exploitation de ce réseau. Côte d’Ivoire énergie a mis en place un programme d’électrification rurale et grâce à ce programme nous sommes passés de 2000 localités a un peu plus de 6000 localités avec un rythme de 2000 de qualité par an a-t-il répondu._

Le pays a gagné la bataille de la couverture énergétique, mais, le coût du kilowattheure reste un frein à l’accès, qu’est ce qui est entrepris pour rendre plus accessible l’électricité : il_ y a deux éléments dans une facture il y a le prix du kilowattheure et la quantité d’énergie que vous consommez ce sont ces deux éléments qui font votre facture si vous prenez le prix aujourd’hui nous avons dans la sous-région le prix au kilo Watt heure le plus compétitif vous avez un certain nombre de pays ou vous êtes à 80 francs et 100 francs le Kilowattheure. Nous sommes à 60 francs pour la plupart des consommateurs nous sommes plutôt dans la catégorie des prix bas par compte, le second élément qui est un grand défi c’est que un certain nombre de personnes sont équipées avec des équipements qui n’ont pas une grande efficacité énergétique pendant longtemps dans notre pays il n’y avait pas d’obligation d’indiquer l’efficacité des équipements._

Des solutions bancaires plus innovantes

Comment relever le taux de bancarisation des jeunes en Côte d’Ivoire, qui est encore dominé par les entreprises formelles et leurs salariés. C’est le pari qu’on fait certaines banques comme Standard Chartered et Bni, en développant le Self Banking, la possibilité d’ouvrir directement un compte en ligne et réduire les coûts traditionnels, sauf que cette digitalisation demande plus de sécurisation.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page