LDC : Espérance-Al Ahly, une finale retour sous tension

39

Dans un contexte tendu après les polémiques de l’aller, l’Espérance Tunis et Al Ahly se retrouvent ce vendredi à Radès (19h GMT) pour la finale retour de la Ligue des champions africaine. Vainqueurs 3-1 à l’aller, les Egyptiens partent favoris.

Qui pour succéder au Wydad Casablanca ? C’est ce vendredi à partir de 19h GMT que l’édition 2018 de la Ligue des champions africaine va rendre son verdict avec la finale retour qui opposera à Radès l’Espérance Tunis à Al Ahly. Vainqueur polémique 3-1 à l’aller grâce à deux penalties très douteux malgré le recours à la VAR, le club égyptien se déplace avec un petit matelas qui en fait le grand favori avant cette ultime rencontre. En quête d’une 9e couronne qui leur échappe depuis 2013, les Diables Rouges n’ont jamais été aussi près du but, qui leur permettrait d’améliorer leur record.

Malheureusement, ce choc s’annonce particulièrement tendu à la suite des polémiques de l’aller et des déclarations incendiaires qui ont suivi de chaque côté. La Confédération africaine de football (CAF) a tenté de calmer le jeu et la grogne de l’EST en suspendant l’attaquant d’Al Ahly, Walid Azaro, qui avait récolté les deux penalties à l’aller, notamment en se déchirant le maillot pour induire l’arbitre en erreur. « Revivez l’esprit du fair-play .. Rivalisez avec respect .. Gagnez avec honneur« , a également lancé l’instance sur Twitter. Dans ce contexte, alors que 60 000 supporters sont attendus, un dispositif de sécurité exceptionnel a été mis en place avec 4 500 militaires et 12 300 policiers.

D’un point de vue purement sportif, les Sang et Or n’ont pas dit leur dernier mot mais les suspensions du défenseur central Chamseddine Dhaouadi et du milieu de terrain Franck Kom, avertis à l’aller, risquent de peser dans la balance. En face, les Egyptiens devront toutefois composer sans Azaro donc, mais aussi sans le latéral Ahmed Fathi, sorti sur blessure à l’aller et toujours indisponible. Pour éviter de revivre le scénario de 2012, lorsqu’Al Ahly les avait privés du titre, les Tunisiens devront s’imposer sur le score de 2-0 ou avec plus de deux buts d’écart. En espérant du spectacle, du suspense et surtout beaucoup de fair-play…

- Ils ont dit :

Majdi Traoui, entraîneur adjoint de l’Espérance Tunis : « Nous avons tourné la page du match aller. Nous ne pourrons pas gagner 2 -0 sans être appliqués sur le terrain et concentrés sur notre jeu. Il faudra se montrer patient et attaquer tout en restant équilibré. Le match durera 90 minutes donc gare à la précipitation. Al Ahly est efficace sur contre-attaque et profite des erreurs commises au milieu pour surprendre ses adversaires. Je suis convaincu qu’en pratiquant notre football, le score suivra.« 

Patrice Carteron, entraîneur d’Al Ahly : « Nous sommes tous concentrés sur le match, surtout que nous sommes confrontés à un adversaire difficile qui a de bons joueurs dans chaque secteur. L’absence de Walid Azaro ne nous affectera pas. Nous avons de bons remplaçants avec Marwan Mohsen et Salah Mohsen.« 

Afrik-Foot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here