Actualités

L’Afrique appelée à poursuivre la vaccination contre le coronavirus

La désinformation reste l’adversaire principal des campagnes de vaccination contre le coronavirus. A fortiori pendant que des effets secondaires, bien que rares, de certains vaccins ont été présentés.

Aussi, le Centre africains de contrôle et de prévention des maladies a-t-il appelé jeudi à la lutte contre ces fausses informations.

« Nous demandons sincèrement aux pays et aux médias et à la communauté d’unir leurs forces pour, lutter contre la désinformation et la diffusion de fausses informations en ce qui concerne les vaccins. Il y en a beaucoup dans les réseaux sociaux. Et je pense que notre plus grande préoccupation et crainte est que cela devienne le facteur prédominant dans cette équation, ce qui ne profiterait à personne.« , souligne John Nkengasong, Directeur du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies.

D’où la nécessité pour le centre de rappeler que l’Organisation Mondiale de la Santé et de nombreuses autres autorités sanitaires ont déclaré à plusieurs reprises que le vaccin d‘AstraZeneca, très utilisé sur le continent est sûr et efficace.

« Les vaccins sont sûrs. Nous ne devrions pas interpréter ce qui se passe avec le vaccin AstraZeneca comme un échec des vaccins, je pense que cela ne fait que souligner le fait qu’ils ont mis en place en Europe et ailleurs, de solides systèmes de surveillance pour détecter même les événements très rares. Je pense que cela devrait être interprété à la lumière de ce qui a conduit à l’identification de ces faits rares.’’, explique John Nkengasong.

Cette sortie fait suite aux évaluations du vaccin d’AstraZeneca par l’Agence européenne des médicaments, publiées mercredi, faisant état d’un lien possible entre le vaccin et des caillots sanguins rares.

« Rappelez-vous, vaccins plus vaccination égale vie sauvée et économie sauvée » a déclaré le directeur du centre africain de contrôle et de prévention des maladies à l’Union africaine.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page