Actualités

Kenea Yadeta : « notre armée ne bénéficie d’aucun soutien de l’Érythrée »

Le ministre **de la défense a décidé de couper court à toutes les rumeurs en rejetant publiquement les accusations du TPLF.**

« Le Front de Libération du Peuple du Tigré (TPLF) a annoncé que l’armée érythréenne soutenait notre armée. Mais c’est totalement faux. L’armée n’a besoin d’aucun soutien supplémentaire pour vaincre ce groupe. Notre armée a la capacité de mener à bien sa mission sans le moindre soutien de forces extérieures » a expliqué Kenea Yadeta, déterminé à rejeter publiquement les accusations des opposants du TPLF.

Le ministre éthiopien a annoncé également avoir lancé de nouvelles offensives aériennes dans la région dissidente du Tigré où le gouvernement a été amené à intervenir le 4 novembre dernier. Les troupes du président Abiy Ahmed auraient bombardé mercredi des dépôts d’armes et de carburants.

11 000 civils se sont déjà réfugiés au Soudan

17 officiers de l’armée, dont un général, chef du département des Communications, auraient été également arrêtés par la police éthiopienne au cours de cette journée. Ils sont accusés de trahison au profit du Front de Libération du Peuple du Tigré

L’intensification des combats auraient poussé déjà plus de 11 000 civils à trouver refuge au Soudan où l’on se prépare déjà à accueillir jusqu’à 200 000 personnes.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page