Société

Jacques Fame Ndongo sur le massacre de Kumba : « Terroristes sans conscience, vous n’anéantirez jamais la République »

Le secrétaire à la Communication du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC) n’est pas resté indifférent au drame survenu à Kumba le samedi 24 octobre 2020.

Pr Jacques Fame Ndongo (c) Droits réservés

Du sang a coulé le samedi 24 octobre 2020 au Groupe scolaire bilingue Mother Francisca International à Fiango un quartier de Kumba dans la région du Sud-Ouest.

Selon les autorités administratives, des hommes armés, séparatistes se sont introduits dans l’enceinte de l’établissement et ont ouvert le feu sur les élèves faisant « au moins six morts », selon le bilan communique des heures après la survenue du drame.  

A la suite de ce crime, le Pr Jacques Fame Ndongo s’indigne contre les auteurs : « Terroristes sans conscience, vous n’anéantirez jamais la République », a-t-il écrit.

 A ce sujet, : « J’accuse les barbares qui massacrent les innocents avec un cynisme inégalé. J’accuse les scélérats qui s’opposent à l’école, à la connaissance, à la compétence, c’est-à-dire l’avenir du Cameroun, de l’Afrique, du monde. J’accuse ces illuminés moyenâgeux qui ont choisi d’occire des jeunes bâtisseurs de civilisations, ces Einstein en herbe », s’est offusqué le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, Chancelier des Ordres académiques.

Pour conclure, le membre du gouvernement n’a pas manqué de tancer les « prétendus libérateurs du peuple » ou encore « chasseurs du président démocratiquement élu ».


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page