Actualités

Jacob Zuma défie la commission d’enquête

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma ne s’est finalement pas présenté lundi à son audition devant la commission chargée d’enquêter sur l’Affaire de la capture de l’Etat.

Cette affaire de corruption qui l’avait poussé à la démission en 2018. Les avocats de l’ancien président contestent la légitimité du juge Raymond Zondo en charge de l’affaire et ont saisi la cour constitutionnelle pour exiger son remplacement

Pour Cathleen Powell, professeure associée en droit public, à l’Université du Cap, Jacob Zuma se rend coupable de crime ; Je ne sais pas ce que la Cour constitutionnelle compte faire, mais bien qu’elle ne dise rien, Zuma est toujours, en vertu de la loi, tenu de répondre à l’appel de la Commission Zondo, et s’il ne le fait pas, il commet un crime pour lequel il peut être condamné et emprisonné.

Dans ce bras de fer, qui oppose les avocats de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma, au Juge Raymond Zondo, ces derniers contestent également la légitimité de la commission dont les travaux étaient censés s’achever au mois de mars 2020.

_A présent, l’ancien président Zuma prétend qu’il n’est pas soumis au pouvoir de la commission, c’ est un mensonge. Il prétend qu’il n’a pas à répondre aux questions c’est un mensonge. D’après ce que nous avons entendu jusqu’à présent, il estime qu’il n’est impliqué dans la corruption c’est un mensonge, et s’il est capable de vendre toutes ces choses suffisamment longtemps, c’est qu’ il est capable de conduire ce genre d’anarchie que nous avons vu aux États-Unis, et je pense qu’il est temps pour la Commission Zondo et le pays de tirer tout au clair ajoute t-elle. _

La commission d’enquête doit demander une prolongation car certaines auditions n’ont pu avoir lieu en raison de la pandémie de Covid-19.Ses conclusions ne déboucheront pas directement sur des inculpations mais pourront être transmises au parquet pour d’éventuelles poursuites.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page