Actualités

Investiture du président par intérim Bah N’Daw à Bamako

L’officier à la retraite, Bah N’Daw, et son vice-président, le colonel Assimi Goïta, ont prêté serment ce vendredi au Centre international de conférences de Bamako.

Tous les regards sont tournés vers la capitale du Mali. Un peu plus d’un mois après le Coup d’Etat de la junte militaire, le Mali pourrait retrouver une certaine stabilité avec cette double investiture

Ce vendredi, Bah N’Daw, qui doit incarner la transition pendant 18 mois et son vice-président, le colonel Assimi Goïta, chef de la junte à l’origine du renversement de l’ex-président Ibrahim Boubacar Keita, ont lancé leur collaboration en prêtant serment.

Cette cérémonie s’est déroulée dans un contexte particulier : le Mali doit faire face à la montée des extrêmes islamistes dans une partie du pays et aussi à l’embargo décrété par la Cédéao qui touche durement le peuple de l’état du Sahel.

« Concernant les sanctions, et conformément aux décisions des chefs d’Etat et de gouvernement suite à l’investiture du président de la transition, celles-ci seront levées lorsqu’un Premier ministre civil sera nommé » a assuré le président de la Cédéao, Jean-Claude Kassi Brou.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page