Sport

Infrastructures sportives: le Cameroun se dote d’un complexe multiport ultramoderne

Le Cameroun refait progressivement son retard dans la construction des infrastructures sportives de qualité. A l’occasion du Championnat d’Afrique des Nations et de la Coupe d’Afrique des Nations qui se profilent à l’horizon, le pays s’est employé à faire sortir de terre de magnifiques joyeux architecturaux à faire pâlir d’envie ses voisins. Le complexe sportif de Japoma à Douala et celui d’Olembe à Yaoundé (encore en construction), en sont la parfaite illustration.

A ces nouvelles infrastructures ainsi qu’à celles qui ont été rénovées, est venu s’ajouter le Complexe sportif de la mutuelle nationale des impôts (MUNDI). Ce dernier n’a pas été construit en prévision des compétitions continentales susmentionnées, mais au regard de sa beauté l’on ne serait pas surpris qu’il serve de site de réserve ou même de site principal.

Situé non loin de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, dans la localité de Ntoune, le Complexe de la MUNDI bâti sur 12 hectares, comprend un hôtel de 56 chambres, une piscine semi-olympique et une autre aux dimensions normales, 6 courts de tennis, un stade de Basketball et un autre réservé au Volleyball, tout en précisant que les courts de tennis peuvent également servir à la pratique du volley. Pour finir, on note également la construction de deux stades de football dont un doté d’une tribune de 1000 places assises, et un autre pour les entrainements, ainsi qu’un espace vert pour les balades dénommé «bois de promenade».

La construction de ces nombreux espaces réservés à la pratique du sport et aux loisirs a pris 3 ans. Ces derniers participent d’un projet «qui a été conçu par les personnels même de la direction des impôts regroupés au sein de la mutuelle nationale des personnels. Et ils ont estimé qu’au-delà des avantages qu’ils tiraient déjà à appartenir à cette mutuelle en termes d’assurance maladie, il allait créer un cadre d’échanges entre les personnels de l’administration. C’est ce qui a précédé la création de ce complexe», a expliqué Mopa Fotoing, le directeur général des Impôts lors du lancement des activités sportives sur le site le 11 novembre dernier. À en croire ce dernier, le complexe sera ouvert à tous les camerounais et aux athlètes d’autres institutions. Toute demande fera tout de même l’objet d’une étude minutieuse.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page