Sport

‘Il y a plus d’ambiance au CHAN malgré les restrictions Covid qu’à la CAN égyptienne’

Le journaliste sportif est revenu sur l’ambiance qui règne dans les stades du Cameroun pendant cette compétition.

S’il ya un match que le Cameroun a déjà gagné dans ce CHAN , c’est bien celui de la ferveur populaire.

Initialement annoncée comme une compétition qui n’allait pas drainer grand monde,le Chan se révèle aujourd’hui comme étant une véritable fête populaire au Cameroun. Depuis le match d’ouverture et la victoire des lions A’ , les Camerounais s’intéressent un peu plus a cette compétition. Les stades de Japoma et de Douala Bependa sont transformés en de véritables parcs d’attractions où les uns et les autres viennent se prendre en photo et vivre des moments de pur bonheur.

Sur le plan de l’ambiance dans les stades, la ville de Douala n’a pas eu besoin de la présence de l’équipe nationale du Cameroun pour vibrer au rythme du chan. Dans les stades de Japoma et Bependa où se sont déroulées les premières journées des poules B et C,le public venu nombreux malgré les restrictions Covid a assuré le spectacle. On peut même soupçonner que les quotas annoncés par le gouvernement camerounais ont été largement dépassés.

A Bepanda par exemple, lors de la première journée,on a assisté a des vagues de  »Hola » . Un exercice qui nécessite très souvent que le stade soit plein. Les équipes étaient encouragées par un public véritablement fan de football.

Ce sont Ces seuls constat qui vont pousser le journaliste sportif Hervé Penot journaliste du journal l’Equipe à reconnaître que le Cameroun est véritablement un pays de football. Celui qui a à son actif des dizaines de compétition Africaines couvertes dira pour continuer qu’il ya plus d’ambiance dans les stades du Cameroun en période de restrictions dues à la pandémie du Coronavirus que dans les stades égyptiens lors de la Can 2017( quand on sait qu’au Cameroun pour le moment il ne s’agit que du Chan).

Si on s’en tient donc à ces déclarations de celui qui peut parler avec autorité des compétitions de football sur le continent africain, on peut dire sans risque de se tromper que le public camerounais a déjà gagné son Chan.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page