Société

Grégoire Owona au sujet des tueries d’élèves à Kumba : « Non non et non ! La ligne rouge a été franchie »

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale dans une publication faisant suite au massacre de plusieurs enfants dans la ville Kumba, dit « stop à la barbarie ».

gregoire-owona.jpg

Le cri de cœur des Camerounais concernant l’assassinat des écoliers du Groupe scolaire Mother Francisca international du quartier Fiango à Kumba le 24 octobre 2020 a transgressé les bords politiques et les statuts sociaux comme le témoigne la sortie du cadre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC).  En effet, samedi soir sur son Facebook samedi soir, Grégoire Owona a estimé que la violence dans les régions anlglophones a franchi le rubicon. « Non non et non ! La ligne rouge a été franchie. Jusqu’où irez-vous ? La ligne rouge a été franchie ! Pas les enfants ! Pas les enfants sans défense ! Les enfants qui voulaient seulement assurer l’avenir du Cameroun en prenant leurs leçons à l’école ! stop à la barbarie. Trop c’est trop ! Stop stop stop!». S’estt-il offusqué.

Ce qu’il s’est passé

Des présumés séparatistes ont fait irruption dans cette école privée de la ville de Kumba et ont tiré à bout portant sur de nombreux enfants qui suivaient les cours. Le bilan provisoire fait état d’au moins 8 morts et une dizaine de blessés. A travers le pays, les Camerounais condamnent avec la dernier énergie cette acte terroriste.

 

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page