Actualités

Gabon : une femme nommée Premier ministre, une première dans le pays

La fin de la phallocratie à la primature gabonaise ! Rose Christiane Ossouka Raponda devient la toute première femme à occuper le poste de Premier ministre.

L’annonce a été faite par le porte-parole de la présidence gabonaise. « Par décret du président de la République en date de ce jour : est nommé, Premier ministre, chef du gouvernement, Madame Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA », a déclaré Jessye Ella Ekogha dans une vidéo postée sur Twitter.

Elle remplace Julien Nkoghe Bekale, qui occupait ce poste depuis janvier 2019. Depuis l’indépendance le 17 août 1960, le poste de Premier ministre a été occupé par 11 hommes dont Léon Mebiame qui détient jusqu’ici le record de longévité pour avoir dirigé le gouvernement pendant 15 ans (1975-1990).

Mais ce n’est pas sa première entrée dans l’histoire du Gabon. Deuxième femme nommée ministre de la Défense (en poste depuis 2019) après Angélique Ngoma (2009-2011), Rose Christiane Ossouka Raponda a été la première femme à être élue maire de Libreville, la capitale.

D’après des observateurs, Mme Ossouka bénéficie du soutien de personnalités influentes du clan des Bongo dont la puissante présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo et Patience Dabany, mère du président de la République.

Reste à savoir quelles stratégies la diplômée en économie de l’Institut gabonais de l’économie et des finances (IEF) mettra en œuvre pour faire à la crise économique due à la chute des cours du pétrole, mais aggravée par le coronaviris qui a touché plus de 6 000 Gabonais.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page