France: Un boulanger en garde à vue après avoir refusé de servir un policier (vidéo)

44
L’histoire serait passée certainement inaperçue si la suite n’avait pas été aussi sérieuse. Un boulanger a été placé en garde à vue en France pour avoir refusé de servir un policier. Il pourrait le regretter si les allégations de discrimination dont il est accusé sont avérées.

Les “Gilets jaunes” tiennent la France en haleine depuis plus de trois mois. Lors de leur manifestation du samedi 2 février 2019, une scène assez particulière s’est produite. Elle concerne un boulanger qui a refusé de servir un policier venu s’acheter un produit.

Sur la vidéo de 20 secondes, le boulanger avance le fait que le policier soit armé pour refuser de le servir, et le policier de lui demander en retour: “tu vois une arme là?”, ” je ne sais pas, je vous préviens juste, lui rétorque le commerçant âgé de 32 ans. Quand le policier insiste “c’est bon, on peut passer?”, le boulanger réplique “Si vous n’avez pas d’arme, oui”. Cette dernière séquence serait peut-être celle qui a envenimé l’affaire, qui pourtant a tout l’air banale.

“Je crois que je vais aller ailleurs, et à un autre moment de la journée, je vais aussi regarder ailleurs” a terminé le policier. La vidéo dont le Parisien s’est fait l’écho, a été diffusée sur les réseaux sociaux, suscitant la polémique.

Selon le boulanger, “ Pendant les manifestations, nos équipes ne transigent pas avec ces valeurs d’accueil et s’efforcent de préserver une atmosphère calme au sein de nos établissements en demandant aux policiers et aux manifestants de ranger leurs armes et d’ôter leurs cagoules”. Mais l’agent des forces de l’ordre clame qu’il a été victime de discrimination, car il ne portait ni cagoule, “visage complètement découvert, brassard d’identification au bras et sans aucune arme apparente”.

Le commerçant est placé en garde à vue au 18è arrondissement de Paris, où il devra s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés.

Hartman N’CHO

Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here