France – Immobilier : Emprunter sans CDI, c’est possible, voici comment convaincre votre banquier

72

Halte aux idées recues ! Nous avons demandé à des courtiers en immobilier de nous présenter des crédits récemment décrochés par des paticuliers en CDD, en intérim ou auto-entrepreneurs.

Alors que les taux des crédits immobiliers flirtent avec des planchers historiques – 1,46% en moyenne selon le dernier observatoire du Crédit logement -, beaucoup d’entre vous songent sans doute à emprunter pour acheter. Evidemment, il vous faudra montrer patte blanche : les banques sélectionnent encore majoritairement des clients en CDI. Mais rassurez-vous, il est possible de passer entre les gouttes que vous soyez en CDD, en intérim ou auto-entrepreneur…

Première condition à remplir pour gagner la confiance de votre banquier : afficher des revenus réguliers. Un job dans un secteur porteur (santé, aéronautique…) garantie d’employabilité future, sera un argument supplémentaire. Au-delà, un solide apport et une propension à bien gérer son son épargne finiront d’appuyer votre dossier.

Pour vous convaincre qu’il est possible d’emprunter même sans CDI, nous avons demandé à deux courtiers en prêt immobilier – Meilleurtaux et Empruntis -, de nous présenter des crédits récemment décrochés par des acheteurs en situation a priori “précaire”. Pour chaque profil, nous avons mis en avant les arguments qui ont permis à nos acheteurs de séduire les banques.

Crédits gérés par Empruntis

Intérimaire, 46 ans, charpentier métallurgiste dans le secteur naval

Revenu moyen : 2.900 euros net par mois
Sans apport
A obtenu un prêt de 114.000 euros à 1,38% sur 20 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : pérennité et la stabilité des revenus depuis 1995, taux d’endettement faible (autour de 25%).

Aide soignante, 24 ans, en CDD dans le secteur hospitalier

Revenu moyen : 1.600 euros net par mois
Sans apport
A obtenu un prêt de 119.000 euros à 1,57% sur 25 ans.
Argument qui a permis de faire passer le dossier : travaille dans un secteur d’activité avec de forts besoins de recrutement, bonne gestion bancaire, mensualités de remboursement du crédit inférieures à un loyer.

Intérimaire conditionneur, 26 ans

Revenu moyen : 1.800 euros net par mois
Apport : 9.000 euros
A obtenu un prêt de 135.000 euros à 2,1% sur 25 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : bonne tenue de compte et aucun crédit en cours, pas d’augmentation de mensualités par rapport à son loyer actuel, intérimaire depuis 6 ans.

Intérimaire, 27 ans, régulateur ressource et trafic dans les aéroports depuis 2017

Revenu : 1.600 euros net par mois
Apport : 25.000 euros + frais de notaires
A obtenu un prêt de 125.000 euros à 1,85% sur 25 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : apport conséquent, parcours professionnel varié le client ayant travaillé dans différents domaines d’activité auparavant.

Autoentrepreneur, 34 ans, ajusteur monteur

Revenu : 2.100 euros net par mois
Apport : 70.000 euros + frais de notaires
A obtenu un prêt de 100.000 euros à 1,65% sur 25 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : 10 ans d’activité, forte épargne, mensualités à venir plus faibles que le loyer actuel.

Gérés par Meilleurtaux :
Ouvrier, en CDD à l’usine, depuis septembre 2017 jusqu’à septembre 2018.
Revenu : 1.148 euros net par mois
Sans apport
A obtenu un prêt de 74.000 euros à 1,5% sur 20 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : bonne gestion bancaire, propriétaire d’un autre bien qu’il compte revendre 55.000 euros.

Couple d’acheteurs : monsieur, intérimaire projecteur chez Adecco depuis 2015 ; madame, CDD dans la fonction publique
Revenus : monsieur, 1.392 euros net par mois ; madame,1.588 euros net par mois
Sans apport
Ont obtenu un prêt de 165.000 euros à 1,65% sur 20 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : régularité de l’activité, forte attractivité du métier de projecteur très recherché, secteur d’activité sécurisant pour madame.

Commerçant sur les marchés, 32 ans

Revenu : 2.166 euros net par mois
Apport : équivalent aux frais de notaires
A obtenu un prêt de 135.000 euros à 1,77% sur 20 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : 3 ans d’activité régulière.

Intérimaire, 23 ans, menuisier

Revenu : 1.390 euros net par mois, passé à 1.700 euros depuis janvier
Apport : 17.000 euros
A obtenu un prêt de 110.000 euros à 1,95% sur 20 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : métier de menuisier très recherché, dans la même entreprise depuis 2014.

Intermittent du spectacle

Revenu : 2.800 euros net par mois
Apport : 90.000 euros
A obtenu un prêt de 225.000 euros à 1,66% sur 25 ans
Argument qui a permis de faire passer le dossier : revenus réguliers depuis 3 ans, niveau de revenu confortable. 

(avec capital.fr)

afrik53.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here