Sport

Espagne: les premiers mots de Ajara Nchout Njoya après son transfert à à l’Atlético Madrid

L’attaquante camerounaise s’est confiée au micro de nos confrères de RFI sur ce qu’elle pense de cette nouvelle aventure qui lui tend les bras.

Nchout Njoya Ajara a réalisé le plus grand coup de ce mercato hivernal. L’attaquante camerounaise a passé un nouveau cap en rejoignant la section féminine de l’Atlético de Madrid, l’un des 3 meilleurs clubs d’Espagne. Quelques jours après l’officialisation de sa venue, la joueuse de 28 ans a participé à ses premiers entrainements avec le reste du groupe. Au micro de nos confrères de RFI, elle a même laissé entendre qu’elle pourrait disputer son premier match sous ses nouvelles couleurs, le week-end prochain.

«Je ne suis pas impressionnée. Les footballeuses que j’ai rencontrées ici, sont les mêmes que j’ai affrontées en coupe du monde. Je pense que le football est universel je ne dirais pas que je suis impressionnée. Je suis ici parce que c’est mon travail qui m’amène là. Je vais continuer dans cette lancée et prouver au coach que je ne suis pas là par hasard. Je vais me battre dans les stades pour gagner ma place. J’ai commencé les entrainements avec le groupe. Si tout se passe bien du côté administratif, parce qu’il faut que mes documents sortent, je pense que la semaine prochaine je serai capable de jouer», a-t-elle indiqué le mardi 5 janvier 2021, dans le cadre de Radiofoot Internationale, une émission diffusée quotidiennement sur les ondes de RFI.

Tout de même, Nchout Njoya Ajara est consciente que la tâche ne sera pas aisée. Mais pour le moment, elle savoure l’instant présent, tout en indiquant que cet accomplissement est le résultat de 10 ans de travail acharné et que c’est seulement en travaillant d’arrache-pied qu’elle pourra devenir une pièce maitresse du dispositif tactique de son nouveau club.

«C’est un réel plaisir de rejoindre l’Atlético parce que j’ai travaillé pendant dix ans pour arriver à ce niveau. Je dirais que c’est un rêve qui se réalise. Vous savez quand on joue au football on rêve de jouer dans des clubs comme l’Atlético de Madrid. Aujourd’hui je ne peux qu’être fière de ce que j’ai accompli. C’est une étape de ma vie. Ça fait 10 ans que je suis professionnelle et je travaille toujours pour progresser chaque que je dispute un match de football, même aux entrainements. Aujourd’hui je pense que je suis passé à une autre étape. Ça va continuer, je ne vais pas m’arrêter à ce niveau».

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page