Actualités

Diary Sow, la piste de la disparition volontaire privilégiée

Les enquêteurs privilégient la piste de la disparition volontaire, pour tenter de retrouver Diary Sow, l’étudiante sénégalaise qui n’a plus donné de signe de vie depuis le 4 janvier à Paris.

C’est déjà ce que laissait entendre, il y a une semaine, Amadou Diallo, le consul général du Sénégal à Paris. La disparition de la jeune femme de 20 ans, qui étudiait en classe préparatoire au prestigieux lycée parisien Louis-le-Grand, suscite depuis deux semaines un vif émoi au Sénégal et dans la communauté établie en France.

Mais ce nouveau développement semble avoir rassuré ceux et celles qui craignaient le pire pour cette jeune femme.

À Dakar, la disparition de Diary Sow, est devenue une affaire d’Etat suivie directement par le président de la République, Macky Sall. Dans le même temps, la famille de la jeune étudiante affirmait lundi n’avoir toujours pas reçu de signe de vie direct ou indirect de sa part.

Incarnation de l’excellence et de la réussite scolaires dans son pays, Diary Sow, a été élue Miss Sciences en 2017, et a remporté en 2018 et 2019 le concours général et a été désignée meilleure élève du Sénégal.

Après son bac décroché en 2019, elle obtient une bourse d’excellence qui lui a permis d’intégrer la classe préparatoire de Louis-Le-Grand, où elle étudiait physique, chimie et ingénierie. Diary Sow, a également écrit un roman sous le visage d’un ange.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page