Santé

Diabète, glycémie élevée : pensez à la vitamine C et au magnésium

Vitamine C et magnésium aident à contrôler la glycémie et prévenir les complications. 6 personnes meurent des complications du diabète chaque minute. Pour mieux contrôler sa glycémie, il faut, en plus de l’alimentation et l’exercice, penser à la vitamine C et au magnésium.

Vitamine C

Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont étudié l’effet d’une supplémentation en vitamine C sur le contrôle de la glycémie (mesure de la concentration en glucose et de l’hémoglobine glyquée Hb1Ac) et la régulation de l’insuline. Pour cela, ils ont analysé les résultats de 22 études, incluant au total 937 participants (diabétiques ou non). Les doses de vitamine C variaient de 72 à 6000 mg par jour.

Les résultats montrent que la supplémentation en vitamine C permet de diminuer la glycémie chez les patients diabétiques. L’effet bénéfique de la vitamine C sur la glycémie est même plus important lorsque la supplémentation dure plus de 30 jours. De plus, l’impact de la vitamine C sur le contrôle de la glycémie varie avec un certain nombre de facteurs tels que : l’âge, l’indice de masse corporelle, la durée de la supplémentation ainsi que les concentrations initiales de glucose et de vitamine C.


La supplémentation en vitamine C permet également de diminuer la concentration plasmatique d’insuline à jeun, notamment chez les personnes plus âgées et en surpoids ou obèses.

Une glycémie élevée entraîne la production de radicaux libres qui, lorsqu’ils sont en excès (stress oxydant), ne peuvent plus être neutralisés par les antioxydants présents dans l’organisme. Les complications du diabète sont en partie expliquées par le stress oxydant, lui-même à l’origine d’inflammation et de dommages de l’endothélium. Grâce à ses propriétés antioxydantes, la vitamine C peut aider à lutter contre les dégâts causés par le stress oxydant.

Les études montrent qu’une capacité antioxydante plus élevée est liée à une diminution de la résistance à l’insuline et un meilleur contrôle de la glycémie. Par ailleurs, les personnes diabétiques ont des concentrations sanguines plus faibles que celles des personnes en bonne santé. Et avoir des niveaux sanguins de vitamine C élevés diminue le risque de diabète.

Une autre étude randomisée de 2019 effectuée sur 53 patients atteints de diabète de type 2 pendant 8 semaines a montré qu’une supplémentation en vitamine C associée à de la rutine (antioxydant de la famille des flavonoïdes), semble être efficace pour améliorer la qualité de vie, la vitalité, ainsi que la glycémie à jeun.

Magnésium

Les personnes diabétiques qui manquent de magnésium auraient plus de risques de complications associées à la maladie. C’est ce que suggère une étude publiée dans le journal Clinical Nutrition selon laquelle un faible taux de magnésium serait associé à une augmentation importante de la glycémie.

Les auteurs ont suivi 51 personnes diabétiques et ont montré que plus 75% des participants manquent de magnésium. Plus le taux de magnésium est faible, plus la glycémie à jeun et 2 h après le repas est élevée. Il est possible que le manque de magnésium perturbe l’action de l’insuline en provoquant un mauvais fonctionnement des récepteurs à l’insuline : cela causerait une accumulation du glucose dans le sang. Selon les chiffres, au moins un diabétique sur deux manque de magnésium.

En cas de déficit en magnésium, les spécialistes conseillent des suppléments de 300 à 600 mg/j, puis, une fois le statut en magnésium restauré, 100 à 300 mg par jour, plus un régime riche en magnésium. Lire cet article pour savoir quel supplément de magnésium choisir.

 

 

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page