Actualités

Des crises humanitaires ignorées par les médias

C’est l’ONG CARE qui tire la sonnette d’alarme. Sécheresses, conflits, épidémies et insécurité alimentaire, en 2020, les médias ont ignoré des crises humanitaires majeures. Dix, au total, qui affectent des millions de personnes.

Parmi ces crises snobées par la presse, six se déroulent sur le continent africain. Notamment en République Centrafricaine, depuis 5 années consécutives, à Madagascar, au Burundi, au Malawi et en Zambie. La pandémie de coronavirus qui a crevé l’écran l’année dernière ne saurait justifier la portion congrue réservée aux crises humanitaires. Tant elles ne connaissent pas de répit pas même en période d’épidémie.

« Cette année, c’est la pandémie qui a dominé les reportages dans les médias, ils se sont concentrés sur l’impact au niveau national, comment se protéger, comment prévenir du virus. Et c’est bien normal, puisque nos vies ont été totalement chamboulées ! Malheureusement, les crises humanitaires ne connaissent pas de pauses, pas même en cas de pandémie, de confinement, de couvre-feu… bien au contraire ! Dans les pays les plus vulnérables, les effets du Covid-19, associés aux impacts croissants du changement climatique, ont entrainé une hausse impressionnante des personnes ayant besoin d’aide humanitaire », explique Philippe Lévêque, directeur de l’ONG CARE en France.

En guise d’exemple, plus de 235 millions de personnes auront besoin d’aide humanitaire en 2021 selon l’ONU. Ce chiffre a augmenté de 40 % en une année, c’est la plus forte hausse jamais enregistrée. En parallèle, la plupart des appels pour les crises humanitaires ont été financés à moins de 50 % par rapport aux besoins évalués. Conséquence directe de leur manque de visibilité médiatique.

« Le manque de visibilité médiatique a un impact direct et concret : lorsqu’une crise ne fait pas la une des journaux, elle ne reçoit souvent pas les financements humanitaires suffisants et nécessaires pour sauver des millions de vies. Ce rapport est un appel à l’action auprès des médias, de la communauté internationale et des bailleurs de fonds : il ne faut pas fermer les yeux ! », souligne le dicteur de l’ONG CARE France.

Seuls 12 719 articles ont couvert ces dix crises humanitaires oubliées. En comparaison : 39 900 articles ont été publiés sur la candidature du chanteur Kanye West à la présidence américaine.

Listes des 10 crises humanitaires les moins médiatisées en 2020 :

1. Burundi – 429 articles

2. Guatemala – 542 articles

3. République Centrafricaine – 621 articles

4. Ukraine – 702 articles

5. Madagascar – 1 464 articles

6. Malawi – 1 473 articles

7. Pakistan – 1 515 articles

8. Mali – 1 816 articles

9. Papouasie Nouvelle Guinée – 2 014 articles

10. Zambie – 2 143 articles

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page