Actualités

COVID-19 : les services funéraires sud-africains s’adaptent au nombre de décès

L’un des plus grands services funéraires d’Afrique du Sud a utilisé des conteneurs maritimes pour aider ses morgues à faire face au nombre de décès par COVID-19 dans le pays.

Le service funéraire AVBOB dispose d’environ 250 morgues dans le pays.

Pour faire face à la montée en flèche du nombre de décès par Covid-19 en Afrique du sud, l’entreprise a décidé d’installer 22 conteneurs d’expédition explique Marius de Plessis, son responsable marketing :

« Nous appelons cela une morgue à conteneurs. C’est donc évidemment un conteneur d’expédition comme vous pouvez le voir, que nous achetons. Et nous avons une usine de fabrication à Bloemfontein, qui les transforme en morgues entièrement fonctionnelles pour nous. […] Si vous comparez le nombre de funérailles dont nous nous occupons actuellement par rapport à la même période l’année dernière par exemple, il y a eu une augmentation significative. En ce moment, c’est un peu plus élevé qu’aux alentours du mois de juin de l’année dernière ».

Le pays enregistre à ce jour 1,458,958 cas de contaminations à la Covid-19 dont 44,946 décès.

Comme la plupart des services funéraires sud-africains, AVBOB a du s’adapter pour accueillir les victimes de la deuxième vague de contaminations à la covid 19. La première cause de cette résurgence est l’apparition d’un nouveau variant du virus

Une livraison d’un million de doses du vaccin AstraZeneca est arrivée à l’aéroport international de Johannesburg lundi.

Elle sera distribuée à toutes les provinces d’Afrique du Sud pour des piqûres qui seront données aux médecins et aux infirmières à partir de la mi-février.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page