Actualités

Covid-19 : l’Afrique face au déploiement des vaccins

Cette semaine, l’île Maurice a rejoint les Seychelles parmi les premiers pays africains à commencer la vaccination de sa population contre le coronavirus Après un départ lent, l’Afrique a obtenu des centaines de millions de doses de vaccins, mais les dirigeants accusent les pays riches d’amasser des réserves.

Au début de la pandémie, le continent a été relativement épargné par les infections, mais le taux de contaminations a fait un bond avec une deuxième vague. Le continent recense officiellement plus de 3,5 millions de cas, bien que les experts estiment que les chiffres réels sont plus élevés.

Lors du Forum économique mondial virtuel de cette semaine, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a fustigé le « nationalisme vaccinal », accusant les pays riches d’accaparer des doses au détriment de nations plus pauvres. « Les pays riches du monde entier gardent ces vaccins et nous leur disons de libérer les vaccins en surplus qu’ils ont commandé. Il n’est tout simplement pas nécessaire qu’un pays qui compte environ 40 millions d’habitants, se procure 120 millions de doses, voire 160 millions ».

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) affirme pour sa part qu’un tiers de la population africaine pourrait être vacciné cette année. « De façon réaliste, nous prévoyons qu’environ 10 à 15 % supplémentaires pourraient être couverts. Donc atteindre 30 à 35 % au niveau mondial pourrait être une hypothèse réaliste d’ici fin 2021 », déclare Richard Mihigo, coordinateur pour l’OMS de la vaccination en Afrique

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page