Actualités

Covid-19 : Kenya Airways se positionne pour l’acheminement de vaccins

La compagnie Kenya Airways se positionne pour l’acheminement de vaccins contre le coronavirus. Alors que se pose la question du transport et du stockage une fois les vaccins obtenus, la compagnie d’aviation a dévoilé ses installations de fret à l’aéroport Jomo Kenyatta pour convaincre le gouvernement kényan et les blocs régionaux.

Relativement épargné au début de la pandémie, le continent fait actuellement face à une deuxième vague de contaminations. Plus contagieux, le variant sud-africain a été recensé dans au moins six pays : le Botswana, les Comores, le Ghana, le Kenya, le Mozambique et la Zambie.


Kenya Airways et Avianor entrent dans l’histoire de l’aérospatiale avec une toute première transformation de cargaison en cabine d’un Boeing 787 en «Preighter». Ce terme a été inventé dans la pandémie pour désigner les avions de passagers convertis pour transporter du fret.

« Notre hangar de fret a une capacité de traitement d’environ 300 tonnes de produits pharmaceutiques à la fois. Nous avons l’intention d’avoir une fenêtre de transit de six heures maximum, ce qui nous permettra de mieux gérer le produit. 300 tonnes équivalent à trois Boeing 747 », déclare Peter Musola, responable du fret chez Kenya Airways.

La course contre la montre est engagée pour vacciner au plus vite le plus grand nombre. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié de « réaliste » l’objectif de vacciner 30% de la population du continent d’ici la fin de l’année.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page