Société

Covid-19 et retour gratuit à l’école dans le Nord-Ouest : Le gestionnaire incident du Minsanté est personnellement impliqué

À la deuxième semaine de la rentrée scolaire dans la région du Nord-Ouest, les statistiques de la fréquentation et des écoles fonctionnelles sont bien meilleures que celles de l’année précédente.

Le gestionnaire incident du Minsanté – DR

Dans l’enseignement secondaire, 28000 28000 élèves ont été enregistrés contre 20000 20000 au cours de l’année précédente et 120 120 écoles fonctionnent déjà contre 73 73 l’année précédente. Et pourtant, les chiffres continuent de s’améliorer car ce n’est que la deuxième semaine. Voici les statistiques présentées par le délégué régional nord-ouest de l’enseignement secondaire M. NGWANG Roland lors du lancement de l’année académique 2020-2021 à la division Mezam. Les délégués, les Principaux et les présidents de PTA se sont révélés en nombre pour l’événement marqué par la pandémie de Covid-19

Le Délégué Régional du Nord-Ouest à la Santé Publique et Gestionnaire des incidents régionaux pour la réponse à la pandémie de Covid-19 Dr. Che Soh Kingsley a saisi l’occasion pour donner aux participants une conférence sur les mesures préventives du covid-19, d’autant que la rentrée scolaire crée beaucoup d’interactions humaines. Il a apprécié les écoles pour avoir collaboré avec les équipes de dépistage du covid-19 jusqu’à présent et a appelé à en savoir plus car tous les enseignants n’ont pas encore été testés. Il a demandé aux directeurs d’école de créer une équipe ou de désigner un personnel qui sera informé des mesures préventives du Covid-19 Ledit personnel servira de centre de surveillance pour gérer, identifier et alerter les équipes de district lorsqu’elles trouveront des cas suspects dans les écoles. Tout en plaidant auprès des enseignants pour servir d’exemple aux élèves avant de les donner une leçon sur le Covid-19, il a par exemple dit qu’ils devraient porter leurs masques, se laver les mains et garder la distance sociale juste pour le nom de quelques-uns. Les étudiants sont jeunes et scientifiquement, il est prouvé qu’ils ne présentent guère de signes et de symptômes lorsqu’ils sont infectés. Cependant, a-t-il dit, ils peuvent transmettre des maladies aux personnes vulnérables dans notre environnement. Les signes et symptômes les plus courants qu’un jeune peut développer sont la perte de goût et d’odeur. Il a donc demandé aux enseignants de faire un examen de leurs élèves en analysant les questions qui permettront d’identifier ces cas et de limiter ainsi le risque de propagation du covid19 dans le milieu scolaire et au-delà. Il a ensuite abordé avec éloquence la phase des questions et des réponses qui permettaient aux participants de se satisfaire.

Par la suite, il a remis les résultats du test PCR de plus de 500 enseignants testés par les 11 équipes de dépistage et de tests placées dans le district sanitaire de Bamenda avec le soutien du directeur régional des incidents. Les équipes sont actuellement toujours en visite dans les écoles secondaires et aussi primaires pour faire tester les enseignants comme le prévoit la décision gouvernementale de maintenir le covid19 à la rentrée scolaire. Beaucoup d’autres résultats d’essais sont encore en cours et seront donnés aux concernés. Il est à noter que des cas positifs ont été appelés individuellement à être informés et que les mesures appropriées ont été prises pour leur traitement et leur suivi.

Les échos d’autres districts sanitaires de la région sont presque les mêmes que les directeurs d’incidents de district qui travaillent avec leurs proches collaborateurs des écoles secondaires et primaires pour assurer une rentrée scolaire sans covid-19 Dr Yem du district sanitaire de Nkambe s’est engagé à contenir l’épidémie dans sa sphère de compétences, car sa division est maintenant la deuxième plus fréquentée à l’école pour cette rentrée universitaire de 2020 2021 dans la région. Les responsables des incidents du district de Fundong et de Wum travaillent sans relâche pour flatter la courbe de la propagation dans leur système éducatif alors que les écoles reprennent progressivement dans le contexte de crise socio-politique.

De nombreuses autres activités de santé au profit de toute la population auront lieu dans la région dans les prochains jours. Restez à l’écoute.

 


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page