Sport

Coupe de la CAF : la revanche de Berkane

Un an après sa défaite en finale de la compétition, la RSB a pris sa revanche dimanche soir en soulevant le premier trophée continental de son histoire. La Renaissance de Berkane rejoint l’AS FAR, les FUS, le MAS et le RCA parmi les clubs marocains lauréats de la coupe de la CAF.

Les Orange Boys ont le vent en poupe. Auteurs d’un Botola de qualité, qui les a vu lutter pour le titre jusqu’à la dernière journée du championnat marocain (3e derrière le Raja et le Wydad de Casablanca), les joueurs de Tarik Sektioui abordaient leur deuxième finale de coupe de la Confédération avec ambition.

Dominée par le Zamalek au bout de la séance de tirs aux buts il y a un an, la Renaissance défiait d’autres Egyptiens dimanche soir, ceux du Pyramids FC,au stade Moulay Abdellah de Rabat.

De la Renaissance à la revanche, Iajour montre la voie

D’entrée, Mouhcine Iajour, l’ancien attaquant des Lions de l’Atlas, 35 ans, mettait la pression sur El Mahdi Soliman, le portier égyptien.

Au quart d’heure de jeu, Berkane ouvrait logiquement le score sur un cafouillage dans la surface. Un coup-franc côté droit de Omar Namsaoui revenait dans les pieds de Iajour. Le tir du meilleur buteur marocain 2018 et 2019 finissait par ricocher sur le tibia de Issoufou Dayo. Le défenseur burkinabè inscrivait ce qui allait être le seul but de cette finale (1-0).

Une belle récompense pour l’ancien de l’Etoile Filante de Ouagadougou et de l’AS VClub congolais, arrivé il y a plus de 5 ans dans la cité berbère.

La RSB s’est ensuite contentée de maîtriser les Pyramids, même réduite à 10 après l’expulsion de son milieu Bakr El Helali pour un tacle dangereux sur la star égyptienne Omar Gaber.

Bien que relancée par l’entrée dynamique du Ghanéen John Antwi aux côtés de l’attaquant burlkinabè Eric Traoré et du stratège Abdallah El Said, la formation égyptienne n’est jamais parvenue à surprendre le vétéran Zouheir Laâroubi, 36 ans, pour égaliser. Une défaite qui dès la fin du match a provoqué le limogeage du coach croate Ante Čačić.

Les Berkanis peuvent eux savourer ce premier succès sur la scène africaine. Les scènes de liesse ont ensuite animée la nuit de la ville du nord du Maroc.

Les compositions :

RSB : Laâroubi-Mokadem, Aziz, Dayo-Namsaoui, El Helali, Krouch (A.Traoré 75), Larbi, Hadraf (El Kass 75)-Iajour (Ha.Regragui 90), Laâchir

Pyramids FC : Soliman-Tawfik (Antwi 66), A.Gabr, Bakri, Mansour (Hassan 56)-O.Gaber (Hamada 90), Emad-Farouk, El Said, Hamdi-E.Traoré

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page