Technologie

Congo : Sim Aerospace sort son premier simulateur de voiture de course

L’attraction du moment dans l’enceinte de ce centre commercial de Brazzaville, c’est ce simulateur de voiture de course.

Dénommé « Formule 242 », ce monospace de 5 mètres de longueur est une initiative de la Startup congolaise Sim Aerospace, spécialisée dans la conception des simulateurs. Cet engin aux courbes aérodynamiques permet aux amateurs de course de vivre la sensation du réel.

Quarante-cinq jours sont suffi à cette équipe composée de jeunes bacheliers de mettre sur pied ce simulateur, grâce a du matériel recyclé à l’exception du programme des jeux et du casque de réalité. A chaque difficulté, on cherche à savoir où on peut trouver ça dans la nature. Si ça correspond à ce qu’on veut, on prend et c’est tout, on vient compléter dans la voiture. En réalité, la nature a des matières premières, les déchets constituent une matière première et une fois utilisés, voilà à quoi ça ressemble explique Ilythe Ongania, promoteur Sim Aerospace

Du bois, des ventilateurs, des pneus usés, autant des choses ramassées çà et là pour atteindre ce résultat. Et derrière cette réussite se trouve ce jeune bachelier d’une vingtaine d’années à l’air timide, Melvin Nzaou. Un challenge qui n’a pas été facile pour lui :ça s’est passé quand même bien. C’était le premier projet qu’on arrive à fabriquer en 45 jours. Le challenge est réussi et on est très content et satisfait que ça se soit bien passé.

Près de six millions de Francs CFA, telle est la somme qu’a coûté la réalisation de ce monospace à en croire son promoteur. Ce dernier qui affirme que cette réalisation est la première à être conçue en Afrique centrale, voit grand. La prochaine étape, conquérir le continent avec sa Startup.

_ »Nous avons une vision de faire une grande gamme, beaucoup de simulateurs et les répandre partout pas seulement au Congo, pour pouvoir organiser des compétitions virtuelles de formule de course. A défaut d’avoir des grandes pistes comme en Europe, mais nous à partir de ces simulateurs, on peut organiser les mêmes compétitions au niveau international à partir des simulateurs virtuels « souligne _Ilythe Ongania, promoteur Sim Aerospace.

Mais en attendant d’y arriver, la Startup organise désormais chaque dimanche une compétition destinée aux juniors de 8 à 15 ans, une manière de susciter encore plus d’adhésion de plus jeunes afin de les amener à voir autrement leur avenir.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page