Sport

Chebba en grève à cause du football

En Tunisie, un différend entre le club de Chebba et la Fédération Tunisienne de Football (FTF) a dégénéré en grève générale.

Ce lundi de nombreux commerces, entreprises et administrations publiques avaient le rideau baissé après des manifestations de colère la veille.

L’entrée de cette ville côtière du sud-est est bloquée avec des pneus en flammes, alors que des manifestants ont défilé en vert et blanc, les couleurs du club.

« En tant que coordination, nous sommes contre l’injustice dans notre club et contre le harcèlement d’une partie de la Fédération de foot. La société civile a réagi et nous avons créé cette coordination afin d’organiser des manifestations et l’entrée des supporters dans la ville », déclare Sadok Khennasa, membre de la coordination des supporteurs du Croissant Sportif de Chebba (CSC).

Représailles

Les supporters protestent contre l’interdiction du CSC à participer à la Ligue 1, selon eux en représailles à des critiques sur la gestion du président de la FTF.

Wadie Jary, qui dirige la FTF depuis 2012, est actuellement en campagne pour la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF). Il est en conflit ouvert avecle dirigeant du CSC Taoufik Mkacher, notamment après des publications sur Facebook critiquant le manque de transparence dans la gestion des fonds, et appelant à un audit de la fédération.

Le club s’était déjà vu infliger d’importantes amendes en juillet. Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a indiqué dimanche « comprendre la colère des supporters », tout en appelant à contester les décisions de la FTF par les voies « légales ».

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page