Sport

CHAN : prévoyant, le Maroc boude son hôtel et met en colère le comité d’organisation

Le tenant du titre a choisi d’être logé à l’hôtel Relaxe à Nkometou non homologué par la CAF, en lieu et place de l’hôtel La Falaise de Yaoundé réservé par le Cameroun.
La délégation marocaine est en désaccord avec le Comité d’organisation local (COL) du CHAN sur le choix de l’hôtel qui héberge son équipe. Au lendemain de sa qualification en finale après avoir humilié le Cameroun (4-0) en demi-finale le 3 février dernier à Limbé, le Maroc a choisi de loger à l’hôtel Relaxe à Nkometou, localité située hors de Yaoundé en lieu et place de l’hôtel La Falaise de Yaoundé réservé par le Cameroun.

Un choix dénoncé par le directeur du CHAN qui l’a fait savoir par une note adressée le 5 février 2021 au secrétaire général par intérim de la Confédération africaine de football (CAF). Michel Dissake Mbarga rappelle que l’hôtel Relaxe n’a pas été homologué par la CAF et par conséquent, le « COL décline son entière responsabilité pour un quelconque incident qui pourrait survenir à la délégation marocaine face au non-respect du plan d’hébergement validé par la CAF ».

Il indique que la CAF avait fortement interdit au COL l’hébergement de l’équipe du Zimbabwé , éliminée précocement du tournoi et en transit à Yaoundé, dans un hôtel sous le prétexte que ce dernier n’avait pas été préalablement validé par ses soins. Qu’est ce qui peut donc expliquer un tel refus du Maroc ? Difficile de le savoir. Mais il est fort à parier que l’image du Cameroun est fortement écornée depuis la révélation du scandale des faux tests Covid-19, réalisés par nos autorités sur la délégation congolaise à la veille du quart de finale Cameroun-RDC.

Pas moins d’une vingtaine de joueurs congolais avaient été préalablement déclarés positifs au Covid-19, avant qu’une contre expertise de la CAF ne décèle finalement que trois cas dont un membre du staff technique. Le Maroc, tenant du titre, est probablement conscient des basses manœuvres du Cameroun et ne voudrait pas prendre de risque à héberger dans un hôtel choisi par le COL, à la veille de sa finale contre le Mali, au terme de laquelle il compte conserver son titre le 7 février 2021 au stade omnisports de Yaoundé.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page