Sport

Chan 2021: situation catastrophique dans la tanière à quelques jours du débuts des hostilités

La sélection nationale multiplie les contreperformances, au rythme des va-et-vient de joueurs dans la tanière.

A dix jours du coup d’envoi du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Cameroun 2020, la tanière des Lions bouillonne, mais rien de rassurant. Alors que l’on attend la liste définitive des 23 devant prendre part au tournoi qui démarre le 16 janvier prochain, Martin Ndtoungou Mpile continue de recruter. L’homme veut se séparer de quatre joueurs pour» en rappeler autant, selon des sources bien introduites auprès de la tanière.

Les sortants dont les noms ne sont pas toujours livrés au moment où nous mettions sous presse, seraient Francis Elimbi, Franck Priso, Derrick Burinyuy et oscar Etoga. Les partants sont déjà remplacés par Joël Emmanuel Kofana du Canon de Yaoundé, Christian Mayo de Bamboutos Fc de Mbouda, Gabriel Penda de Fortuna et Mpay de l’Ums de Loum. Lesquels étaient annoncés dans la tanière hier soir. Outre ces quatre joueurs, l’entraîneur en chef compte sur des éléments de Cotonsport de Garoua qui étaient retournés en club pour le match de la Ligue .des champions joué lundi.

Parmi, un certain Etta Bawak qui fait partie de çeuxf que .Ndtpuqgpu.Mpile avait remerciés, dès s’on arrivée. Avant eux, Wilfried Bougain de l’Ums et Franck Kemadjou avaient déjà rejoint le groupe à Mbankomo dans un black-out communicationnel total. En clair, Ndtoungou Mpile cherche encore ses repères et son équipe type.

Ndtoungou sur les traces d’Arroga

Ces mouvements constituent la première mesure prise par le sélectionneur après la défaite face au Niger lundi soir. Martin Ndtoungou Mpile avait admis que son équipe avait des lacunes sur le plan tactique et collectif. Au terme d’une rencontre qui a vu ses joueurs manquer de lucidité devant les buts et peinant même à construire le jeu d’un compartiment à un autre.

De quoi décourager Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) qui n’a pas pu supporter le triste spectacle et a quitté le stade avant la fin de la partie, déçu. Les Lions indomptables A’ ont une dernière chance de se réconcilier avec leur public ce soir face à la Zambie. A défaut, ils confirmeront qu’ils s’apprêtent à faire une participation à la Coubertin au Chan à la maison.

Engage dans le tournoi Pré-Chan, la sélection nationale a récolté un seul point en deux rencontres. So.it un nul d’entrée face à l’Ouganda et une défaite 2-1 face au Ména A’ du Niger. Le but inscrit contre le Niger est une réalisation de Jacques Zouarentré en fin de partie. Le Lion indomptable rappelé en renfort à la faveur/le son repli en championnat national local. a ainsi sauvé la patrie d’une défaite.

Toujours est-il que la sélection reprise par Martin Ndtoungou Mpile à quelques semaines de la compétition, continue de chercher ses màrques. Le superviseur devenu sélectionneur face aux incertitudes de Yves Clément Arroga continue lui aussi de chercher un «tueur» comme son prédécesseur qui le faisait depuis plus d’un an. Les matchs amicaux se suivent et se ressemblent. Rarement les Lions indomptables A ont jubilé même face aux clubs locaux de première et deuxième divisions.

La faute en partie peut-être à la crise que traverse le football camerounais. Pris au piège d’une guerre juridique entre la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) et la fédération camerounaise de football (Fécafoot) au sujet de la compétence à organiser les championnats professionnels, dans un contexte d’une crise électorale qui dure depuis 2013, le ballon rond, version masculine, ne se joue pas sur le terrain depuis mars 2019.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page