Sport

Chan 2021 : les Congolais veulent en découdre avec les Camerounais

Comptant pour les quarts de finale, du sixième championnat d’Afrique des nations (Chan), les Lions Indomptables A’ et les Léopards A’ de la République démocratique du Congo entrent dans l’arène ce samedi 30 janvier 2021 au stade de Japoma à Douala.

A 24 heures de la rencontre Cameroun – Rdc, chacun y va de son commentaire. En effet, il y a de cela cinq ans, les Lions A’ laminaient les Léopards A’ de le République démocratique du Congo 3 à 1. C’était au Rwanda, lors du Championnat d’Afrique des nations. Coïncidence ou alors ironie du sort, Martin Ndtoungou Mpilé, entrainait l’équipe camerounaise tout comme Florent Ibenge conduisait l’équipe de la Rdc. Il faut signaler que la rencontre comptait pour le simple match de poule.

Même si les Lions A’ avaient gagné, ils ne sont pas allé loin dans la compétition, contrairement aux congolais qui avaient remporté la compétition. Pour plusieurs observateurs, malgré le trophée de cette compétition en 2016 au Rwanda, les congolais n’ont jamais digéré cette défaite. Les journalistes indiquent d’ailleurs que ceux-ci en parlent depuis leur arrivée au pays d’Idriss Carlos Kameni, ils veulent seulement en découdre avec les camerounais.

Zimbabwé
« Les Congolais de Rdc sont gonflés à bloc depuis le début de ce Chan Total Cameroun 2020. Ils ont sorti le grand jeu contre leurs voisins de Brazzaville lors de la première journée, victoire (1-0), avant de marquer un but égalisateur en toute fin de match face à la Libye lors de la 2ème journée. Un match de parité aux allures de victoire, qui les gardaient en première place de ce groupe B, avant d’aller faire un hold-up encore en fin de partie lors de la 3ème journée en battant le Niger (2-1) », analyse le journal Le Jour, en kiosque ce vendredi 29 janvier 2021.

Par contre, l’équipe que conduit Ndtoungou Mpile n’a pas eu le même exploit. « les Lions A’ se sont contentés de faire l’essentiel : prendre trois points face au Zimbabwé (1-0) d’entrée, marquer tôt pour intimider le Mali (1-1 ) en deuxième rencontre, puis endormir le Burkina Faso (0-0) pour se payer le luxe de venir jouer son quart de finale devant son public de Douala qui meurt d’envie de communier », poursuit le quotidien bleu. Notons que le match se joue aussi après le test positif de 15 congolais au coronavirus. Les congolais accusent le Cameroun pour complicité aux mauvais résultats déclarés.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page