Sport

CHAN 2021: le Cameroun en eau trouble avant le début des hostilités

Pays hôte de cette édition du Championnat d’Afrique des Nations (Chan 2021), une compétition réservée aux joueurs locaux du continent africain, le Cameroun n’est pas au mieux de sa forme avant d’aborder le tournoi. Qualifiée en tant que pays organisateur, l’équipe locale des Lions Indomptables est logée dans la poule A de la compétition, en compagnie du Zimbabwe, du Burkina-Faso et du Mali. Avant d’aborder le tournoi, le Cameroun est en grande difficulté. Sa préparation n’a pas été celle qu’il aurait aimé qu’elle soit. De changement d’entrainement aux mauvais résultats, la note n’est pas bonne pour le pays hôte avant le début du tournoi.

Les mauvais résultats emportent Arroga

Prévu pour se tenir en 2020, courant mars et début avril plus précisément, le CHAN 2020 se tiendra finalement en 2021, du 16 janvier 2021 au 7 février de la même année. Malgré la longue période qui a séparé la première date programmée pour le tournoi, et la nouvelle période définie, le pays organisateur n’est toujours pas prêt, en parlant de son représentant. Après quelques semaines de préparation, le Ministre des Sports du Cameroun a fait savoir à Yves Clément Arroga, alors sélectionneur des Lions Indomptables A’ qu’il n’était plus entraineur de l’équipe locale. Il lui est reproché les mauvais résultats de la formation camerounaise. Arroga est remplacé par un ancien de la maison en la personne de Martin Ndtoungou Mpile. Il a pris les rênes d’une formation en plein doute, qui n’avait aligné jusque là que de mauvaises performances. La mission pour Mpile est de redresser la barque avant le début de la compétition comme un champion de paris sportif.

Rappel

Venu à la tête de la sélection camerounaise locale en septembre 2019, Yves Clément Arroga devrait conduire la formation des Lions Indomptables A’ au CHAN. Mais reporté en raison de la propagation du coronavirus, il n’a plus tenu sa place à la tête de cette sélection locale. Un peu plus d’un an après sa nomination, il a été remercié car ses résultats ne sont pas satisfaisants aux yeux de l’autorité, ce qui est à la base de son départ. Pour conduire à bon le Cameroun, l’autorité a fait appel à un ancien de la maison.

Le nouveau staff technique

Vers la fin du mois d’octobre 2020, le staff technique dirigé par Arroga a laissé place à celui qui se chargera de conduire le Cameroun pour la prochaine joute, le CHAN. Mpile, un ancien de la maison qui connait très bien la tanière des Lions a repris les commandes. Agé de 62 ans, Martin Ndtoungou Mpile a dirigé pendant longtemps plusieurs sélections du Cameroun, y compris l’équipe A’ dont il prend la charge. En 2008, il était par exemple avec l’équipe Olympique aux JO de Pékin. A cette édition des JO, le Cameroun a atteint les quarts de finales, éliminé par les Brésil sur un score de 2-0. Il a par la suite été à la tête des U20 de l’équipe des Lionceaux en 2011. En 2016, lors de la 4è édition du CHAN qui s’est tenu au Rwanda, il avait permis aux camerounais d’atteindre l’étape des demi-finales. Les Lions Indomptables A’ ont terminé finalement à la 4ème place. C’est donc en connaisseur que ce dernier a pris les rênes de l’équipe. Dans sa mission, Martin Ndtoungou Mpile sera assisté par Emmanuel Ndumbe Bosso qui était déjà dans le staff de Arroga et par David Pagou, l’entraineur de PWD Bamenda, champion du Cameroun (Elite One) à l’issue de la saison 2019 – 2020. La nouvelle équipe est donc constituée de connaisseurs du football local du Cameroun, ce qui devrait favoriser le retour à la normale des choses.

Pas de changement malgré le sang neuf

A l’arrivée de Martin Ndtoungou Mpile et de son staff, la première décision a été d’injecter du sang neuf dans l’effectif mis en place par Yves Clément Arroga. Ainsi, certains joueurs ont été priés de prendre la porte de la maison, et d’autres appelés en renfort. Malgré ces appels, les résultats ne sont pourtant pas reluisants. Presque toutes les rencontres amicales sont soldées par des échecs avec un jeu qui n’est pas vraiment convainquant. Dans la maison des Lions Indomptables, ce n’est pas la sérénité avant l’entame de la compétition. Pour ne rien arranger, Christian Mayo, l’un des pions sur lequel compte Mpile a été victime de crise cardiaque. Revenu de Boca Junior, il avait pensé terminer avec ce souci. Ce n’est visiblement pas le cas. A 48 heures du début de la compétition, le Cameroun n’est pas serein. L’équipe camerounaise nage véritablement dans les eaux troubles.
Pour rappel, le Cameroun lance le tournoi face au Zimbabwe le 16 janvier prochain.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page