Sport

CHAN 2021 : la RDC maudite puis miraculée

La RDC est parvenue à arracher un point miraculeux à la Libye (1-1). Une nouvelle fois amputée de plusieurs forces vives par la Covid-19, les Léopards conservent néanmoins la tête du groupe B.

Tous les joueurs sont venus se jeter dans les bras de Pamphile Mihaylo. Le sélectionneur adjoint des Léopards du Congo remplaçait au pied levé son mentor, Florent Ibenge, à l’isolement dans son hôtel de Douala, testé positif au coronavirus même si asymptomatique.

Comme lui, le gardien numéro 1, Ley Matampi, son remplaçant, Guy-Serge Mukumi Mulamba, le milieu Doxa Gikanji et le défenseur Andy Bikoko ont été testés positifs quelques heures avant le match. Un scénario rappelant étrangement les défections enregistrées avant la première journée et le match contre le Congo d’en face.

Libye-RD Congo 1-1

Hier soir, pour défier les Chevaliers de la Méditerranée, c’est donc une équipe amoindrie qui se présente sur la pelouse du stade Japoma de Douala.

Dès la 5e minute, les Libyens cueillent à froid les doubles vainqueurs de la compétition, Muetaz Al Mehdi marquant de la tête sur corner.

Seul Amédée Masasi parvient vraiment à sonner la révolte parmi les Fauves. D’abord malheureux sur un poteau en première période, le milieu de l’AS Vita Club ne se décourage pas et parvient à arracher l’égalisation au bout du temps additionnel. Une frappe de la dernière chance, lâchée de près de 30 mètres dans la lucarne d’Ahmed Azzaqah.

Un point très important qui permet aux Léopards de garder un peu d’avance au classement. Un nul leur suffira face au Niger pour voir les quarts de finale.

Les compositions

Libye : Ahmed Azzaqah-Salah Fakhron, Hamed El Thalba, Mansour Makkari-Abdallah Sherif, Hamid Shamikh, Abdallah Abdelrahman (Alaa Masoud 87), Rabia Alshadi (Ibrahim Bodabous 66), El Mehdi Elhouni-Muetaz Al Mehdi (Anas Hamad 66), Mohamed Makkari

RDC : Nathan Tshumu-Djuma Shabani, Nathan Idumba, Henock Inonga, Ernest Luzolo-Amadée Masasi, Mika Michée-Chico Ushindi (Dark Kabangu 57), Ciel Ebengo Ikoko, Makabi Lilepo (Likuta Luezi 81)-Fiston Kalala (Ricky Tulengi 76)

Congo-Niger 1-1

Même score de parité dans l’autre rencontre du jour. Les Diables Rouges du Congo ont longtemps cru avoir fait le plus dur en marquant en fin de première période, une lourde frappe de Prince Mouandza Mapata, le défenseur de l’AS Otohô.

Son coéquipier chez le Kali Otoko, Dimitri Bissiki va pourtant réduire cet avantage à néant en seconde mi-temps. Déjà fautif face à la RDC lors du premier match, c’est lui qui concède un penalty à vingt minutes de la fin pour une faute de main. La star du Mena Issa Mossi ne se fait alors pas prier pour égaliser.

Bissiki, remplaçant au coup d’envoi, avait dû remplacer Cervelie Ikuma Epoyo, gravement blessé au pied dans un choc.

Un résultat nul qui ne fait l’affaire d’aucune des deux équipes, virtuellement éliminées au coup d’envoi de la prochaine journée. Seul un miracle pourrait encore leur ouvrir les portes des quarts.

Les compositions

Congo : Pavelh Ndzila-Prince Mouandza Mapata, Cervelie Ikuma Epoyo (Dimitri Bissiki 20), Julfin Ondongo, Varel Rozan-Mick Ossette, Chandrel Massanga-Prince Obongo (Archange Bitsouka 77), Hardy Binguila, Gautrand Ngouenimba-Bersyl Ngatsongo (Bercy Langa Lesse 82)

Niger : Abdoul Razak Halidou-Ismael Souley, Razak Seyni, Soufiane Boubakar (Adamou Moussa Issa 57)-Amadou Harouna, Abdoul Darankoum, Ousseni Badamassi, Abdoul Kader Djibo-Ibrahim Boubacar (Boubacar Goumey 79), Idrissa Garba (Issa Mossi 57), Issa Djibrilla

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page