Sport

CHAN 2020: la FOCACO accuse des fonctionnaires de vendre des billets du match Cameroun-RDC au noir

Elle demande au président du Comité d’organisation Narcisse Mouelle Kombi de rappeler ses collaborateurs à l’ordre.

De nombreux supporters des Lions Indomptables du Cameroun version A’ sont rentrés bredouilles de leur quête de tickets du match des quarts de finale du CHAN 2020 Cameroun-RDC, prévu le 30 janvier 2021 à Douala. Ils se sont entendus dire que les billets d’accès au stade de Japoma n’étaient pas disponibles. Ce que n’accepte pas la Fondation Camerounaise des Consommateurs (FOCACO).

Dans un communiqué publié ce 28 janvier 2021, cette association qui défend les droits des consommateurs dénonce une pénurie artificielle créée notamment par des collaborateurs du président du comité d’organisation du Championnat d’Afrique des Nations Narcisse Mouelle Kombi. «Les tickets du quart de finale Cameroun Vs RDC se font rares, et pourtant, certains fonctionnaires et supporters s’en sont procurés en quantité, à l’effet de les revendre onéreusement», accuse le président de la FOCACO, Alphonse Ayissi Abena.

Il rappelle les conditions dans lesquelles les tickets d’accès dans les stades doivent être mis en vente. «A cause de la pandémie de Coronavirus, le comité local d’organisation du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football 2020, en accord avec la Confédération Africaine de Football (CAF), a décidé que les matchs se joueront à guichets fermés. Par conséquent, les billets d’accès au stade se vendent la veille des matchs et non le jour-j», précise la FOCACO.

L’Association parle d’une mesure «qui sonne comme une aubaine pour certains fonctionnaires et supporters, transformés pour la circonstance en hommes d’affaires». Des «hommes d’affaires» qui, selon elle, «ne s’en cachent presque pas» et «essaiment aux abords des stades, et mènent leurs activités aux yeux et au su de tous».

La Fondation camerounaise des consommateurs (FOCACO) s’insurge contre cette situation qui selon elle «risque créer un afflux de milliers de supporters des Lions indomptables A’ à Japoma le samedi 30 janvier 2021 à la quête des billets vendus au marché noir aux abords du stade en occasionnant ainsi le non respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement et l’OMS pour endiguer la propagation du coronavirus». Elle «demande au Ministre des Sports et Président du Cocan de rappeler ses collaborateurs à l’ordre».

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page