Lifestyle

Cette mère qui pensait que son bébé était mort à la naissance le retrouve… 30 ans plus tard

Depuis toutes ces années, alors qu’elle pensait que son nouveau-né était décédé un quart d’heure après sa naissance, son enfant était en réalité bien en vie.

De nombreuses familles finissent par se réunir avec leur enfant biologique après avoir été séparés pendant de longues années. Dans la plupart des cas, les parents biologiques prennent la décision d’abandonner leur nouveau-né pour qu’il puisse être adopté par une famille aimante. Mais dans le cas de Tina Bejarano, originaire de Los Banos, en Californie, l’histoire est tout autre.

En 1989, alors qu’elle n’avait que 17 ans à l’époque, la jeune femme a donné naissance à une petite fille, comme elle le confie dans une interview avec KMPH. Elle indique que sa mère lui avait interdit de garder son enfant. Quelques minutes après avoir accouché, le nouveau-né est emmené par le personnel soignant. C’est la dernière fois que Tina verra sa petite fille. « Le lendemain, [ma mère] revient pour me dire: le bébé est mort 15 minutes après sa naissance. Il n’est jamais arrivé. Il était malade « , a déclaré Tina.

La jeune femme est alors tombée en dépression pendant de longues années. Son compagnon, qui n’est pas le père biologique de son enfant et qu’elle a rencontré peu de temps après le drame, a également pleuré la perte de sa fille avec elle. Ensemble depuis 29 ans, le couple avait toujours une pensée pour la petite fille, à l’anniversaire de sa prétendue mort.


Mais un beau jour, Tina a reçu un mail d’un homme de 29 ans nommé Kristin, qui avait une incroyable histoire à lui partager. À l’issue d’un test ADN, il a appris qu’elle était la mère qui l’avait abandonné il y a 30 ans de cela. Alors que Tina pensait que son enfant était décédé le jour de l’accouchement, Kristin avait été en réalité adopté cinq jours après sa naissance par une famille de Las Vegas. Pendant toutes ces années, il avait cru que sa mère biologique l’avait abandonné alors que cette dernière n’avait jamais cessé de pleurer sa mort.

Après tant d’années, Tina et son fils ne se sont pas encore rencontrés. Ils apprennent à se connaître tout doucement en se limitant à des conversations vidéo et des appels. Aujourd’hui, Kristin qui est né femme est en face de transition. Il vit dans le New Jersey avec sa femme et son nouveau-né. Bien qu’elle s’attendait à revoir sa fille, elle n’accorde pas d’importance au sexe de son enfant, elle accueille Kristin à bras ouverts. « Je m’en fiche qu’il soit en transition (…) c’est mon enfant, nous sommes juste heureux qu’il soit vivant », confiait Tina à ABC.

Une histoire tragique qui se termine mieux que cette famille aurait pu l’espérer !

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page