Actualités

Centrafrique : Francois Bozizé visé par une enquête

Le procureur de Bangui, la capitale centrafricaine, a ouvert une enquête contre l’ex-président François Bozizé pour « rébellion », accusé par le pouvoir de mener une « tentative de coup d’Etat » à la tête de rebelles à l’occasion de l’élection présidentielle du 27 décembre

« Une enquête judiciaire est ouverte » contre l’ex-chef de l’Etat renversé en 2013 et dont la candidature au scrutin avait été invalidée, « par rapport aux faits de déstabilisations et de rébellions en cours », a précisé le procureur de la République, Laurent Lengande, dans un communiqué.

Sa candidature à la présidentielle avait été invalidée le 3 décembre par la Cour constitutionnelle, au motif notamment qu’il était sous le coup de sanctions de l’ONU pour soutien présumé à des groupes accusés de crimes de guerre et contre l’humanité de 2013 à 2015, au paroxysme d’une guerre civile toujours en cours aujourd’hui.

Francois Bozizé était rentré en Centrafrique un an avant les élections présidentielle et législatives du 27 décembre, malgré des poursuites pour « assassinats » et « tortures » sous ses dix années à la tête du pays (2003-2013). Il avait accepté son invalidation le 15 décembre, mais avait été accusé quatre jours plus tard par le gouvernement du président Faustin Archange Touadéra de « tentative de coup d’Etat » à la tête d’une coalition de rebelles qui venaient d’annoncer vouloir s’emparer « de tout le territoire » et contestaient la tenue des élections.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page