Santé

Cancer du sein : 3 gestes pour réaliser une autopalpation mammaire soi-même

À l’occasion d’octobre rose, un mois dédié à la sensibilisation au cancer du sein. A titre préventif, afin d’éviter un diagnostic tardif, il est conseillé aux femmes de réaliser une autopalpation de vos seins régulièrement vous même. Si vous trouvez une anomalie, consultez rapidement. Plus un cancer est dépisté tôt, meilleur est le pronostic.

L’idéal est d’effectuer l’autopalpation mammaire après la période de ses règles pour éviter que les seins ne soient gonflés. Voici comment procéder.


1ère étape : observez votre poitrine

Mettez vous en face d’un miroir, les bras le long du corps, les mains sur les hanches,
puis les bras levés et regardez bien la forme de vos seins et votre peau. Pour voir s’il y’a un changement de taille, de forme, des rougeurs.

2e étape : palpez vos seins

Examinez vos seins et le creux de l’aisselle bras levé, sur toute la largeur du sein avec la main opposée (main droite, sein gauche, par exemple). Faites des petits cercles.
Appuyez sur la glande mammaire jusqu’à la cage thoracique, du haut vers le bas, puis du mamelon vers l’extérieur. Palpez également jusqu’au cou et jusqu’à l’aisselle. Si vous détectez une boule, pas de panique c’est peut être quelques choses de bénignes, comme un kyste. N’hésitez pas à consulter. 


3e étape: pressez vos tétons

Vérifiez s’il n’y a pas d’écoulement qui sort du téton lorsque vous le pincez une mamelon.
Si vous observez quelque chose d’anormale, consultez un médecin généraliste ou un gynécologue. Celui-ci procédera à son tour à un examen et prescrira si besoin, une mammographie pour confirmer le diagnostic.

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page