Sport

CamerounWeb Awards 2020: Ajara Nchout élue sportive de l’année

Nommée aux cotés de Pierre Achille Webo, Karl Toko-Ekambi, Francis Ngannou et de Pascal Siakam, Ajara Nchout a été élue sportive de l’année par les lecteurs de CamerounWeb. La néo attaquante de l’Atletico Madrid a recueilli 19.39% des votes devant Francis Ngannou (13.94%) et Pascal Siakam (7.88%).

Ajara Nchout Njoya, née le 12 janvier 1993 à Foumban, est une footballeuse camerounaise évoluant au poste d’attaquante. Ajara Nchout évolue à l’Ecole Franck Rollycek de Douala jusqu’en 2011, elle signe la même année à Sawa United Girls de Douala, avant de s’expatrier en Russie pour évoluer au FC Energiya Voronej. Joueuse du WFC Rossiyanka en Russie en 2013, puis de l’AS Police de Yaoundé de 2014 à 2015, elle est transférée au Western New York Flash en avril 2015.

Elle rejoint ensuite la Suède en 2016 pour évoluer avec le Sundsvalls DDF ; elle est élue meilleure joueuse de la saison 2016 du championnat suédois de deuxième division.

Au début de 2018, elle rejoint la Norvège et intègre le club IL Sandviken pour un contrat d’un an. En décembre 2018, à la suite de la CAN féminine au Ghana, Ajara Njoya annonce sa nouvelle collaboration avec Valerenga FC un autre club de première division en Norvège là où elle est vice-championne de Norvège.

Après la reprise des activités sportives en Norvège, Ajara Nchout a réalisé le doublé Championnat – coupe de Norvège avec son club : Valerenga. La lionne indomptable a contribué au succès de son équipe en inscrivant le deuxième but de son équipe lors de la coupe de Norvège. En championnat, Ajara Nchout a marqué 11 buts en 22 matchs, terminant meilleure buteuse du championnat Norvégien. Ses belles performances ont fortement contribué à qualifier son club pour la première fois la ligue des champions féminine de l’UEFA.

Comme en club, Ajara Nchout a assuré en sélection nationale le rôle de leader. Lors de la Coupe du monde 2019, elle s’est signalée en faisant sensation durant toute la compétition organisée en France. L’un de ses 2 buts marqués ont permis au Cameroun de se qualifier pour le huitième de finale du mondial et a été sélectionné dans la catégorie FIFA Puska récompensant les plus beaux de l’année. « Mon but au Mondial reste un moment exceptionnel » a-t-elle déclaré sur ce but. Ce rôle de leader, elle le justifiera une fois de plus en qualifiant les Lionnes pour les jeux olympiques Tokyo 2020, reportés à cause de la pandémie du coronavirus.

En dehors du terrain, la camerounaise mène un autre combat, celui du mariage précoce. « On ne peut pas l’imposer. Les enfants doivent tout d’abord aller à l’école » prône la championne de Norvège. Elle souhaite trouver des fonds pour financer la lutte contre le mariage précoce au Cameroun et même en Afrique.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page