Sport

Cameroun vs RDC : Jean Robert Waffo du SDF en colère contre les autoristés

Le responsable du shadow cabinet en charge de l’information et des médias du Social Democratic Front dénonce le fait, qu’à l’ouverture du match Cameroun-RDC, une minute de silence en hommage aux décédés de l’accident de Dschang n’ait pas été prévu.

Jean Robert Waffo cadre du Social Democratic Front (SDF) a fait partie des invités du programme dominical de Canal 2 international « Canal Presse ». Appelé à s’exprimer sur l’accident de Dschang qui a ôté la vie à 53 personnes, le responsable du shadow cabinet en charge de l’information et des médias du parti de Ni John Fru Ndi a revendiqué la minute de silence en hommage aux victimes décédées de cet accident, qui aurait pu être prise en début de la rencontre Cameroun-RDC, comptant pour les quart de finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020. Connaissant particulièrement la route sur laquelle s’est produit l’accident, le cadre du SDF s’interroge sur le fait que les autorités n’aient pas pensé à réduire un peu l’enveloppe allouée aux infrastructures de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

«On a dépensé plus de 2 milliards de FCFA pour les chantiers de la CAN, pourquoi ne pas prendre une petite fraction là à l’intérieur pour, ce ne serait ce que pour mettre les gardes-fous…Ecoutez…il ne faut plus banaliser la vue humaine. Ne banalisons plus la vie humaine», a déclaré Jean Robert Waffo.

Mauvaise gouvernance

Jean Robert Waffo met cet autre accident sur le dos de la mauvaise gouvernance qui selon lui prévaut au Cameroun. Le cadre du SDF s’étonne déjà qu’un camion transportant des produits pétroliers aient pu passer les contrôles sans être inquiété. Il s’offusque d’apprendre qu’un gendarme qui aurait été à bord du camion ait pris la fuite. Pour lui, les faits sont tout simplement incroyables.

«Tout le monde connaît l’entrée de la falaise. Il y a des postes de contrôle, des postes mixtes police-gendarmerie. Comment ce camion a pu passer de ce côté avec des produits pétroliers à bord?», a déclaré Jean Robert Waffo.

Rappel

Rappelons que c’est dans la nuit du mardi 26 janvier 2021, que s’est produit l’accident aujourd’hui baptisé l’accident de la falaise de Dschang. Selon les autorités les 53 victimes décédées ont été toutes calcinées, sans qu’il y ait de possibilité pour les identifier. Il y a eu 29 blessés. L’accident a été provoqué par la collision entre un bus de transport de la compagnie «Menoua Voyages», parti de Douala et une camionnette transportant du «carburant frelaté» se rendant à Santchouen provenance de la capitale départementale de la Menoua.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page