Société

Cameroun : Un infirmier humanitaire tué par les séparatistes dans le Sud-ouest en temps de négociations

En dépit des pourparlers annoncés depuis plusieurs jours pour un accord de cessez-le-feu entre l’Etat du Cameroun et les sécessionnistes anglophones, un personnel de santé officiant pour l’organisation humanitaire Médecins sans frontières (MSF) a été assassiné le vendredi 10 juillet 2020 dans la ville de Kumba.

Crise dans le Noso, image d’illustration (c) Droits réservés

Dans un communiqué publié le 11 juillet 2020, Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé la disparition de Felix Mba, personnel de santé travaillant pour cette organisation humanitaire. Il a été retrouvé mort vendredi dans la ville de Kumba dans la région du Sud-Ouest après avoir été enlevé jeudi par des combattants sécessionnistes.

Dans son communiqué, l’Organisation non gouvernementale affirme être «profondément choqué et attristé» par le meurtre de l’un de ses agents. Elle ajoute avoir été mis au courant «par une déclaration officielle des séparatistes».

MSF rappelle être, «une organisation humanitaire indépendante qui fournit des soins médicaux aux personnes les plus nécessiteuses, indépendamment de leurs origines religieuses, politiques et culturelles ».

Du coup, elle invite les parties en conflit à éviter de s’en prendre à leurs personnels qui n’a pour seul but que d’aider les populations en difficulté.

L’Ambazonie fustige

De son côté, la République fantasmagorique d’Ambazonie a condamné ; le meurtre de ce travailleur humanitaire par un groupe armé qu’elle ne reconnaît guerre. De plus, elle demande à ce qu’une enquête soit diligentée.

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page