Société

Cameroun : Peur et panique au quartier Ndokotti à Douala !

Un mauvais vent a soufflé au quartier Ndokotti dans la nuit du 8 octobre 2020.

Illustration d’un gang de malfrats (c) Droits réservés

Peur et panique ont habité les habitants de la capitale économique ce jeudi soir. Pour cause, des « agressions en bande organisée » dans la zone de Ndokotti à la fin barrière Ecole des supérieures des sciences économiques du Cameroun(ESSEC) en passant par Ange Raphael.

Des sources à ABK radio, il s’agirait d’un groupe de malfaiteurs dont la plupart « déguisés en sportifs » qui troublent la sécurité des citoyens dans la zone.

Un autre récit

De ce fait, les forces de défense à leur recherche depuis des semaines, « il y aurait eu des affrontements et des coups de feu se seraient entendus », suppose le confrère.

A en croire les sources de notre confrère, il s’agirait précisément d’un « retour » (une bagarre en guise de vengeance, Ndlr). Ceci, après une rixe survenue au Snack bar Dream’s Night-Club « laissant des morts sur le carreau », rapporte ABK radio.

Cependant, des propos recueillis par la rédaction de Lebledparle.com çà et là indiquent qu’il n y’a eu « aucune intervention des forces de l’Ordre » et qu’il « n’a pas eu de coups de feux » mais « la police et la gendarmerie passaient avec leurs véhicules », apprend-t-on.

D’ailleurs, : « J’ai vécu la scène en direct. C’était une bagarre de groupe qui a créé la panique.  Il n’a pas eu d’agression. Les gars-là sont passés devant moi », rassure un témoin oculaire.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page