Société

Cameroun : Paul Biya révoque de ses fonctions, un magistrat en service à la cour d’Appel du Nord-Ouest

Monsieur Chi Valentine Bumah est ainsi sanctionné pour abandon de poste depuis le 15 juillet 2019. Cette résolution est contenue dans la série des textes signée par le chef de l’État le 27 juillet 2020.

Paul Biya (c) Droits réservés

Dans son décret numéro 2020/398 du 27 juillet 2020, le président de la République a révoqué du corps de la Magistrature, avec suppression des droits à pension monsieur Chi Valentine Bumah.

« Monsieur Chi Valentine Bumah, est pour compter du 15 juillet 2019, date de son abandon de poste, révoqué du corps de la Magistrature, avec suppression des droits à pension », peut-on lire.

Rappelons que le 15 octobre 2019, le ministre de la Justice Laurent Esso, dans un texte, suspendait temporairement de service le magistrat Chi Valentine Bumah. Juge en service à la Cour d’appel du Nord-Ouest était épinglé pour le motif « d’absence irrégulière » à son poste de travail.

Des informations qui avaient circulé à cette époque faisaient état de ce qu’il était un partisan de la sécession dans les régions anglophones du Cameroun.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page