Société

Cameroun : Nié par Jacques Fame Ndongo, le DG du CRADAT réagit

Armand Hien, directeur Centre régional africain d’Administration du Travail(CRADAT) a réagi 24 h après,le communiqué du Pr Jacques Fame Ndongo.

Armand Hien (c) Droits réservés

« Le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, chancelier des Ordres académiques, informe l’opinion publique nationale et internationale que le Centre régional africain d’Administration du Travail(CRADAT), organisme intergouvernemental de perfectionnement et de recyclage des cadres africains de l’Administration du travail, n’est pas agrée comme établissement d’Enseignement supérieur à délivrer les diplômes universitaires du système LMD au Cameroun », a communiqué ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur le 13 juillet 2020.

Ce 14 juillet 2020, le DG du CRADAT n’est pas resté muet à la suite de la note du membre du gouvernement dont il dit avoir pris connaissance sur les réseaux sociaux.

Le responsable administratif précise que le CRDAT est « une institution régionale africaine de 18 membres, reconnus par le gouvernement de la République du Cameroun à travers l’accord de siège signé par le ministère d’Etat chargé des Affaires étrangères de la République du Cameroun ainsi que la convention portant le statut du CRADAT », fait-il savoir dans le communiqué.

Vu sous cet angle, Armand Hien invite les étudiants de son institution à  « garder leur sérénité et à faire confiance au CRADAT » et de ne pas céder aux « allégations insinuantes et malveillantes » qui ont pour propos de peindre le Centre régional.

Lebledparle.com vous suggère ci-après le communiqué du CRADAT.

CRADAT camer.jpg

 


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page