Société

Cameroun : Luc Messi Atangana instaure des mesures draconiennes de lutte contre le désordre urbain

Le Maire de la ville de Yaoundé a élaboré un texte visant à punir l’insalubrité, les constructions anarchiques et les nuisances sonores dans la capitale politique.

Luc Messi Atangana (c) Droits réservés

Les résolutions ont été prises au cours de la session extraordinaire du Conseil de Communauté le 16 septembre 2020. La CUY a présenté le nouvel organigramme. Il était question d’examiner puis, adopter le projet d’arrêté municipal portant organisation et fonctionnement des services de la Communauté urbaine de Yaoundé.

Présenté aux 67 conseillers municipaux du siège des institutions, le nouveau texte est « pris en conformité avec la loi du 24 décembre 2019 sur le Code général des collectivités territoriales décentralisé », explique Cameroon Tribune dans sa parution du 17 septembre 2020.

En clair, clarifie le journal de Marie Claire Nana, « On aura désormais une direction du suivi et de la relation. Ensuite, il sera créé une direction du bon ordre urbain, qui va remplacer la police municipale telle que connue jusque-là. Elle aura notamment en son sein, une sous-direction de la lutte contre l’insalubrité morale et les troubles de voisinage », peut-on y lire.

Selon le reporter du confrère rendu sur le terrain, le texte réserve des sanctions aux contrevenants : « Ceux qui posent des infractions telles que les remblais des marécages et cours d’eau, la construction dans les marécages et cours d’eau, ainsi que le détournement des cours d’eau, risquent une amende d’un à cinq millions de FCFA. Toute personne qui s’en prend à l’hygiène et la salubrité publiques risque également une amende allant de 25000 à 30 000 FCFA. Un autre texte inflige une amende pécuniaire à tout contrevenant aux mesures interdisant la circulation des moto-taximen dans certaines zones de la ville de Yaoundé », note-il.

Elu le 3 mai 2020, le successeur de Gilbert Tsimi Evouna ne cache pas le sens de son projet : « Ce projet traduit ma vision de tourner les services vers l’action. Il y aura un suivi étroit de l’action et des ressources qui y seront affectées », dévoile Luc Messi Atangana dans le quotidien national bilingue.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page