Politique

Cameroun : Le RDPC désapprouve la « cabale » contre le DG de l’ENAM

C’est sous la bannière du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC) que l’élite de la commune de Lembe-Yezoum a pris la défense de leur « fils » virulemment critiqué depuis la publication des résultats définitifs du concours d’entrée à l’Ecole normale de l’Administration et de la Magistrature(ENAM) le 4 octobre 2020.

Bernard Pierre Soumbou Angoula, (c) Droits réservés

Si les paroles pouvaient blesser le directeur général de l’ENAM, Bernard Pierre Soumbou Angoula, il serait déjà tout couvert de rouge. Pour cause, depuis la publication des listes de l’ENAM le 4 octobre dernier, il est accusé de favoritisme envers les membres de sa famille biologique.

Des accusations contre lesquelles se dressent l’élite de la commune Lembe-Yezoum d’où est ressortissant l’actuel DG de l’ENAM.

Dans la note signée par président de la section RDPC de la Haute-Sanaga Sud-est, Célestin Efandené Fama le 7 octobre 2020, l’on peut lire : « La communauté Yezoum toute entière se désolidarise de ces hiboux de midi qui croient à tort qu’on pratique la sorcellerie en plein jour et sur la place du marché ».

Pour l’homme politique, les « esprits malveillants commandités par les forces du mal » cherchent à ternir l’image de leur « fils » en dépit du travail titanesque » qu’il abat depuis qu’il est nommé à la tête de la prestigieuse école.

Lebledparle.com vous suggère de parcourir l’intégralité de la note.

ERDPC Soumbou.jpg

 


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page