Société

Cameroun : Le compte rendu de Roméo Dika au sortir de la Police judiciaire

Convoqué à la Police judiciaire via une lettre signée le lundi 19 octobre 2020 par Jacques Dili, Roméo Dika s’y est rendu.

Roméo Dika (c) Droits réservés

Roméo Dika a effectivement répondu à la convocation qui lui a été adressée. Il s’est rendu à la PJ et au sortir de là, le promoteur de la radio des Artistes informe : « En rendant grâce à Dieu qui pour le moment n’as voulu me laisser immoler comme RUDOLF DOUALA MANGA BELL, simon MPONDO, sur la base de présomptions de divulgation de document administratif sur les réseaux sociaux j’ai été entendu de 10h à presque 19h », a indiqué l’ancien militants du RDPC, parti au pouvoir.

Notons que dans un entretien accordé à notre confrère, la star disait ignorer les motifs de sa convocation : « Si vous avez eu la convocation, vous avez constaté que le motif n’y est pas mentionné. Mais dans mes recherches, on m’a fait savoir que c’est le Secrétaire Général de la Présidence qui m’accuserait d’avoir fait un mauvais usage de sa correspondance qu’il aurait adressée au ministre des Finances. Je ne sais donc pas de quelle correspondance il s’agit. Je suis en train de préparer mes avocats pour qu’on se rende à la Direction de la Police Judiciaire demain », annonçait-il.

Toutefois, l’homme politique affirmait garder son sang-froid : « Je suis serein parce que je n’ai tué personne. Je sais que depuis que j’ai démissionné du RDPC, je fais l’objet de beaucoup de procédures ; je fais l’objet d’une cabale entre les accusations qui viendraient de telle autorité de la Présidence et le CNC (Conseil National de la Communication, NDLR) qui me fait convoquer pour les activités de ma radio. J’ai d’ailleurs dû fermer ma radio pendant trois semaines, c’est hier que j’ai fait redémarrer ses activités », rassurait-il.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page