Société

Cameroun : La revue de presse du lundi 26 octobre 2020

Chers abonnés, bonjour ! La presse camerounaise de ce matin, dans son ensemble, s’indigne et condamne l’attaque terroriste perpétrée à Kumba dans le département de la Mémé, région du Sud-ouest. Si nos confrères stigmatisent cet acte qualifié de « barbare », ils l’analyse chacun en fonction de sa ligne éditoriale pour donner chacun sa perception.

Les Unes en kiosque ce matin (c) lebledparle.com

Dans sa publication de ce matin, le journal bilingue national, Cameroon Tribune s’arrête sur ce fait qu’il qualifie « d’assassinat des élèves ». D’après le bilan contenu dans les colonnes du journal, on apprend que c’est au total 7 élèves qui ont perdu la vie dans cet assaut attribué aux séparatistes. Alors que toute la nation est endeuillée, le chef de l’État, pour apaiser les cœurs des familles des victimes, a dépêché une délégation interministérielle surplace, lit-on.

Le fait a fait changer de ligne éditoriale au journal EcoMatin, publié ce matin. Le journal spécialisé dans les questions économiques et finances a lui aussi consacré sa grande Une a l’attaque d’une école à Kumba survenue le samedi 24 octobre 2020. Notre confrère justifie son revirement par le fait qu’aucune économie ne peut « prospérer » en situation d’instabilité.

Intégration pour sa part, établit les responsabilités et conclut que nous sommes « tous coupables » de cette tuerie des élèves observée à Kumba.

Face à ce drame d’une cruauté indescriptible, Émergence en kiosque interroge le silence du chef de l’État, qui depuis la survenue de ces évènements, n’a toujours pas personnellement réagi. « Même pas un tweet du président de la République », titre le journal.

La Voix du Centre examine ce matin, Le Grand dialogue national, le statut spécial qui avait été accordé aux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, la décentralisation voire les élections régionales à venir. Notre confrère, s’inspirant du contexte sécuritaire actuel du Cameroun, conclut que toutes ses démarches du gouvernement sont « une échec ».

Sortons de Kumba pour parler de toute autre chose. Le Financier d’Afrique n’a parlé du climat d’Affaire au Cameroun en pleine crise sanitaire. Célestin Tawamba accompagné d’autres membres du patronat camerounais ont rencontré le 22 octobre 2020, le Premier ministre pour lui remettre un livre blanc, dans lequel ils dressent « le tableau sombre des entreprises camerounaises ». Pour remédier à la situation, « le gouvernement a pris plusieurs engagements lors de la 11e session du Cameroun Business Forum tenue à Yaoundé », les détails sont à lire dans le journal de Boniface Tchuenkam. 

 Dans un documentaire, le pape François s’est prononcé en faveur d’une union civile pour les couples homosexuels, qui selon lui, sont aussi « des enfants de Dieu ». Le journal L’Avenir revient sur ces déclarations et titre à sa Une : « Église catholique, bienvenue à l’homosexualité ». Notre confrère examine cette position papale non sans s’intéresser au tollé que cette dernière suscite.

C’est sur cette information que nous mettons un point sur cet exercice ce matin. À demain !


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page