Société

Cameroun : La moyenne exigée pour l’inscription en thèse de doctorat à l’IRIC suscite les débats

Alors que la suppression du doctorat en Relations internationales fait déjà bouger les lignes, la moyenne requise pour s’inscrire à la thèse de doctorat à ladite Ecole fait l’objet des vives critiques.

IRIC (c) Droits réservés

Ils se sont retrouvés autour de Farel Atangana à la radio des Artistes émettant à la station 106. 5 le samedi 11 juillet 2020. Autour de la table ils ont examiné, voire réfuté le fait d’exiger la note de 15/20 aux étudiants pour s’inscrire en thèse de doctorat dans cette prestigieuse école sous la tutelle de l’Université de Yaoundé 2-Soa.

 « Je ne sais pas à quoi s’est dû »

 Hervé Tabi est resté perplexe face à cette exigence du recteur de l’Université de Yaoundé 2 : « Il faut avoir 15 de moyenne pour être admis en doctorat, je ne sais pas si c’est comme ça un peu partout dans toutes les autres écoles de formation. Je me pose juste des questions. Qu’est ce qui ne va pas ? Est-ce qu’il faut bouger certaines personnes de l’Enseignement supérieur à partir du haut pour permettre à ce que les jeunes émergent aussi, puissent aussi soutenir leur doctorat ? Je ne sais pas à quoi s’est dû. Nous attendons plus d’informations pour avoir des idées plus claires là-dessus… Même avec le personnel d’appui, ça ne va pas. Moi je crois qu’à un moment donné ; il faut que les uns et les autres travaillent selon les prévisions du président de la République. Est-ce que le président est même au courant de ça ? », s’est interrogé le membre du parti au pouvoir.

Une retraite s’impose pour le Pr Minkoa She

Pour Aimé Cyprien Olinga, prendre une décision de cet acabit ne peut être qu’un signe qui justifie que l’enseignant émérite des universités a longtemps travaillé et qu’il mérite à présent un repos : « Je découvre aussi que le Pr Minkoa She veut déjà nous faire comprendre pour entrer en cycle de doctorat à l’IRIC, il faut être génie. Je suppose aussi que dans tout son parcours il n’a eu que 15 de moyenne. Je dis c’est quand même suffisamment scandaleux. Voilà un monsieur qui devrait déjà être retraité. Je ne sais pas pourquoi on continue à le maintenir là. Si l’objectif est de noyer nos enfants qui ont reçu en lui d’être des docteurs, d’occuper un poste de responsabilité parce que eux, ils ont eu des agrégations, il ne faut plus qu’il y ait des agrégés après eux, je crois que cela va cesser dans ce pays… », s’est  insurgé le président du Front démocratique révolutionnaire(FDR).

De l’inédit…

Quant au Pr Messanga Nyamding, exiger la moyenne de 15/20 à un étudiant voulant s’inscrire en thèse de doctorat, si cela se révélait vrai, serait trop lui demander : « Pour des collègues qui étaient à cette réunion (je voudrais croire que c’est vrai), pour être inscrit en thèse de doctorat, la moyenne exigée est de 13. Mais il parait que pour qu’un étudiant de l’IRIC s’inscrive en thèse de doctorat à l’Iric, on demanderait 15 de moyenne. Mon frère, moi je suis diplômé de la Sorbone. J’ai fait des stages à Harvard », s’est étonné l’enseignant de l’IRIC à la radio des artistes


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page