Politique

Cameroun : Cabral Libii plaide pour le rapatriement de la dépouille d’Ahmadou Ahidjo

La suggestion du député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(PCRN) est faite deux semaines avant la commémoration du 31ème anniversaire du premier président du Cameroun, Ahmadou Ahidjo.

Cabral Libii (c) Droits réservés

 

 

« Le 30 novembre aura bientôt 31 ans ! Nous commémorerons la mort du 1er Président du Cameroun : AHMADOU AHIDJO survenue en 1989 à l’étranger où demeurent ses restes. Dans un contexte dicté par la pacification et la réconciliation (NO/SO oblige !) rapatrions cette dépouille », a déclaré le candidat classé 2ème à la présidentielle du 7 octobre 2018.

Notons que le député à l’Assemblé nationale n’est pas seul dans cette posture. Le combattant Mboua Massock a également émis cette idée il y a fort longtemps.

Blocus

Pourtant, invitée sur ABK Radio dans ABK Matin du 30 juin 2020, Henriette Ekwé avait décliné les raisons du blocus du rapatriement au Cameroun, des restes d’Amadou Ahidjo qui se trouvent encore au Sénégal : « Ce qui bloque le retour des restes du président Ahidjo au Cameroun, c’est que le président Biya ne veut pas en faire un lieu de culte et de pèlerinage », affamait l’historienne.

De mémoire, Ahmadou Ahidjo naquit en 1924. Il accéda à la magistrature suprême du Cameroun le 1er janvier 1960 et fit 22 ans au pouvoir avant de démissionner de ses fonctions le 4 novembre 1982.

Deux jours après, Paul Biya, alors Premier ministre, lui succéda constitutionnellement et devint le deuxième président.

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page